×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
1 Rois 17.12

1 Rois 17.12 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

1 Rois 17.12  Et elle répondit : L’Éternel, ton Dieu, est vivant ! Je n’ai rien de cuit, je n’ai qu’une poignée de farine dans un pot et un peu d’huile dans une cruche. Et voici, je ramasse deux morceaux de bois, puis je rentrerai et je préparerai cela pour moi et pour mon fils ; nous mangerons, après quoi nous mourrons.

Segond Nouvelle Édition de Genève

1 Rois 17.12  Et elle répondit : L’Éternel, ton Dieu, est vivant ! je n’ai rien de cuit, je n’ai qu’une poignée de farine dans un pot et un peu d’huile dans une cruche. Et voici, je ramasse deux morceaux de bois, puis je rentrerai et je préparerai cela pour moi et pour mon fils ; nous mangerons, après quoi nous mourrons.

Segond 21

1 Rois 17.12  Et elle répondit : « L’Éternel, ton Dieu, est vivant ! Je n’ai rien de cuit, je n’ai qu’une poignée de farine dans un pot et un peu d’huile dans une cruche. Je suis en train de ramasser deux morceaux de bois, puis je rentrerai et je préparerai cela pour mon fils et pour moi. Nous le mangerons, après quoi nous mourrons. »

Les autres versions

Bible Annotée

1 Rois 17.12  Et elle dit : L’Éternel ton Dieu est vivant, que je n’ai pas un morceau de pain cuit, rien qu’une poignée de farine dans le pot et un peu d’huile dans la cruche ; et voici, je ramasse deux morceaux de bois, afin que je rentre et que je prépare cela pour moi et pour mon fils ; puis nous le mangerons et nous mourrons.

John Nelson Darby

1 Rois 17.12  Et elle dit : L’Éternel ton Dieu est vivant, que je n’ai pas un morceau de pain cuit, rien qu’une poignée de farine dans un pot, et un peu d’huile dans une cruche ; et voici, je ramasse deux bûchettes, afin que j’entre, et que je prépare cela pour moi et pour mon fils ; puis nous le mangerons et nous mourrons.

David Martin

1 Rois 17.12  Mais elle répondit : L’Éternel ton Dieu est vivant, que je n’ai aucun gâteau ; je n’ai que pleine ma main de farine dans une cruche, et un peu d’huile dans une fiole, et voici j’amasse deux bûches, puis je m’en irai, et je l’apprêterai pour moi et pour mon fils, et nous le mangerons ; et après cela nous mourrons.

Ostervald

1 Rois 17.12  Mais elle répondit : L’Éternel ton Dieu est vivant ! je n’ai pas une galette ; je n’ai qu’une poignée de farine dans une cruche, et un peu d’huile dans une fiole ; et voici, je ramasse deux bûches, puis je rentrerai et j’apprêterai cela pour moi et pour mon fils ; nous le mangerons, et après nous mourrons.

Lausanne

1 Rois 17.12  Et elle dit : Jéhova, ton Dieu, est vivant, que je n’ai pas une galette ; je n’ai qu’une poignée de farine dans une cruche et un peu d’huile dans un cruchon, et me voici ramassant deux [morceaux de] bois, et je rentrerai et je préparerai cela pour moi et pour mon fils, et quand nous l’aurons mangé, nous mourrons !

Vigouroux

1 Rois 17.12  Elle lui répondit : Vive le Seigneur ton Dieu (vit !), je n’ai point de pain ; j’ai seulement dans un pot autant de farine qu’on en peut prendre avec trois doigts (qu’une main peut en contenir), et un peu d’huile dans un petit vase (le flacon). Je viens ramasser ici deux morceaux de bois pour aller apprêter à manger à moi et à mon fils, afin que nous mourions ensuite.[17.12 Et que nous mourions ensuite de faim, n’ayant plus rien à manger.]

Auguste Crampon

1 Rois 17.12  Elle répondit : « Yahweh, ton Dieu, est vivant ! Je n’ai rien de cuit, je n’ai qu’une poignée de farine dans un pot et un peu d’huile dans une cruche. Et voici que je ramasse deux morceaux de bois, afin que, rentrée à la maison, je prépare ce reste pour moi et pour mon fils ; nous le mangerons, et nous mourrons ensuite. »

Lemaistre de Sacy

1 Rois 17.12  Elle lui répondit : Vive le Seigneur, votre Dieu. ! je n’ai point de pain : j’ai seulement dans un pot autant de farine qu’il peut en tenir dans le creux de la main, et un peu d’huile dans un petit vase. Je viens ramasser ici deux morceaux de bois pour aller apprêter à manger à moi et à mon fils, afin que nous mangions et que nous mourions ensuite .

Zadoc Kahn

1 Rois 17.12  Elle répondit : “ Par le Dieu vivant que tu sers ! je n’ai pas une galette, rien qu’une poignée de farine dans une cruche, un peu d’huile dans une bouteille. Je ramasse maintenant deux morceaux de bois ; je vais rentrer, je ferai un plat pour moi et mon fils, nous le mangerons et nous attendrons la mort.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

1 Rois 17.12  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

1 Rois 17.12  וַתֹּ֗אמֶר חַי־יְהוָ֤ה אֱלֹהֶ֨יךָ֙ אִם־יֶשׁ־לִ֣י מָעֹ֔וג כִּ֣י אִם־מְלֹ֤א כַף־קֶ֨מַח֙ בַּכַּ֔ד וּמְעַט־שֶׁ֖מֶן בַּצַּפָּ֑חַת וְהִנְנִ֨י מְקֹשֶׁ֜שֶׁת שְׁנַ֣יִם עֵצִ֗ים וּבָ֨אתִי֙ וַעֲשִׂיתִ֨יהוּ֙ לִ֣י וְלִבְנִ֔י וַאֲכַלְנֻ֖הוּ וָמָֽתְנוּ׃

La Vulgate

1 Rois 17.12  quae respondit vivit Dominus Deus tuus quia non habeo panem nisi quantum pugillus capere potest farinae in hydria et paululum olei in lecytho en colligo duo ligna ut ingrediar et faciam illud mihi et filio meo ut comedamus et moriamur