×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Samuel 9.3

2 Samuel 9.3 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Le roi lui dit : Est-il resté quelqu’un de la maison de Saül, que je puisse combler de grâces ? Siba dit au roi : Il reste encore un fils de Jonathas, qui est incommodé des jambes.
MAREt le Roi dit : N’y a-t-il plus personne de la maison de Saül, et j’userai envers lui d’une grande gratuité. Et Tsiba répondit au Roi : Il y a encore un des fils de Jonathan, qui est blessé aux pieds.
OSTEt le roi dit : N’y a-t-il plus personne de la maison de Saül, pour que j’use envers lui d’une bonté selon Dieu ? Et Tsiba répondit au roi : Il y a encore un fils de Jonathan, qui est perclus des pieds.
CAHLe roi dit : N’y a-t-il plus personne de la maison de Schaoul ? Je veux exercer envers lui une bonté de Dieu ; Tsiba dit au roi : Il y a encore un fils de Ionathane, (qui est) blessé aux pieds.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt le Roi dit : N’y a-t-il d’ailleurs plus personne de la maison de Saül, que je puisse rendre l’objet d’une bonté divine ? Et Tsiba dit au Roi : Il y a encore un fils de Jonathan, impotent des deux pieds.
LAUEt le roi dit : N’y a-t-il plus personne de la maison de Saül, pour que j’use envers lui d’une grâce de Dieu ? Et Tsiba dit au roi : Il y a encore un fils de Jonathan, perclus des pieds.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt le roi dit : N’y a-t-il plus personne de la maison de Saül ? et j’userai envers lui d’une bonté de Dieu. Et Tsiba dit au roi : Il y a encore un fils de Jonathan, perclus des pieds.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt le roi dit : Ne reste-t-il personne de la maison de Saül à qui je puisse faire du bien de la part de Dieu ? Et Tsiba dit au roi : Il y a encore un fils de Jonathan perclus des deux pieds.
ZAKLe roi reprit : “ N’y a-t-il plus personne de la famille de Saül, à qui je puisse témoigner une bienveillance digne de Dieu ? ” Et Ciba répondit au roi : “ Il existe encore un fils de Jonathan ; il est boiteux.
VIGLe roi lui dit : Est-il resté quelqu’un de la maison de Saül, que je puisse combler de grâces (use envers lui de la miséricorde de Dieu) ? Siba dit au roi : Il reste encore un fils de Jonathas, qui est perclus des pieds.[9.3 De la miséricorde de Dieu. Voir 1 Rois, 20, 14.]
FILLe roi lui dit : Est-il resté quelqu’un de la maison de Saül, que je puisse combler de grâces? Siba dit au roi : Il reste encore un fils de Jonathas, qui est perclus des pieds.
LSGLe roi dit : N’y a-t-il plus personne de la maison de Saül, pour que j’use envers lui de la bonté de Dieu ? Et Tsiba répondit au roi : Il y a encore un fils de Jonathan, perclus des pieds.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRALe roi dit : « N’y a-t-il plus personne de la maison de Saül à qui je puisse faire du bien comme Dieu ? » Et Siba répondit au roi : « Il y a encore un fils de Jonathas, qui est perclus des deux pieds. »
BPCLe roi lui dit : “N’y a-t-il plus personne de la maison de Saül, pour que j’exerce envers lui la miséricorde de Dieu ?” Et Siba dit au roi : “Il y a encore un fils de Jonathas, perclus des deux jambes.”
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGLe roi dit : N’y a-t-il plus personne de la maison de Saül, pour que j’use envers lui de la bonté de Dieu ? Et Tsiba répondit au roi : Il y a encore un fils de Jonathan, perclus des pieds.
CHULe roi dit : « Rien encore comme homme de la maison de Shaoul ? Je lui ferai une faveur d’Elohîms. » Siba dit au roi : « Il y a encore le fils de Iehonatân, un infirme des pieds. »
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPLe roi lui demanda: “Reste-t-il encore un survivant de la famille de Saül pour que je le traite avec une bonté digne de Dieu?” Siba répondit au roi: “Il reste encore un fils de Jonathan qui est infirme des deux pieds.”
S21Le roi dit : « N’y a-t-il plus personne de la famille de Saül, pour que je fasse preuve envers lui de la bonté de Dieu ? » Tsiba répondit au roi : « Il y a encore un fils de Jonathan ; il est handicapé aux deux jambes. »
KJFEt le roi dit: N’y a-t-il plus personne de la maison de Saül, pour que j’use envers lui d’une bonté selon Dieu? Et Tsiba répondit au roi: Il y a encore un fils de Jonathan, qui est perclus des pieds.
LXXκαὶ εἶπεν ὁ βασιλεύς εἰ ὑπολέλειπται ἐκ τοῦ οἴκου Σαουλ ἔτι ἀνὴρ καὶ ποιήσω μετ’ αὐτοῦ ἔλεος θεοῦ καὶ εἶπεν Σιβα πρὸς τὸν βασιλέα ἔτι ἔστιν υἱὸς τῷ Ιωναθαν πεπληγὼς τοὺς πόδας.
VULet ait rex num superest aliquis de domo Saul ut faciam cum eo misericordiam Dei dixitque Siba regi superest filius Ionathan debilis pedibus
BHSוַיֹּ֣אמֶר הַמֶּ֗לֶךְ הַאֶ֨פֶס עֹ֥וד אִישׁ֙ לְבֵ֣ית שָׁא֔וּל וְאֶעֱשֶׂ֥ה עִמֹּ֖ו חֶ֣סֶד אֱלֹהִ֑ים וַיֹּ֤אמֶר צִיבָא֙ אֶל־הַמֶּ֔לֶךְ עֹ֛וד בֵּ֥ן לִיהֹונָתָ֖ן נְכֵ֥ה רַגְלָֽיִם׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !