Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Samuel 23.10

2 Samuel 23.10 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Les Israélites ayant fui, Eléazar seul fit ferme, et battit les Philistins, jusqu’à ce que sa main se lassât de tuer, et qu’elle demeurât attachée à son épée. Le Seigneur donna en cette journée une grande victoire à Israël ; et ceux qui avaient fui, retournèrent pour prendre les dépouilles des morts.
MARIl se leva, et battit les Philistins, jusqu’à ce que sa main en fut lasse, et qu’elle demeura attachée à l’épée ; en ce jour-là l’Éternel accorda une grande délivrance, et le peuple retourna après Eléazar, seulement pour prendre la dépouille.
OSTIl se leva, et frappa les Philistins jusqu’à ce que sa main en fût lasse, et demeurât attachée à son épée. En ce jour-là l’Éternel accorda une grande délivrance, et le peuple revint après Éléazar, seulement pour prendre les dépouilles.
CAHC’est lui qui s’est levé, et qui a battu les Pelichtime jusqu’à ce que sa main fut fatiguée ; et qu’elle resta attachée au glaive. L’Éternel fit en ce jour une grande délivrance, et le peuple le suivit, seulement pour dépouiller.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRMais il tint ferme, et il battit les Philistins jusqu’à ce que sa main fatiguée resta collée à son épée ; et en cette journée l’Éternel opéra une grande victoire. Et le peuple revint sur ses pas pour le suivre, mais seulement pour piller.
LAUIl se leva et frappa les Philistins jusqu’à ce que sa main fût lasse, et qu’elle demeurât attachée à l’épée ; et l’Éternel opéra un grand salut en ce jour-là. Et le peuple revint après lui, seulement pour piller.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYIl se leva, et frappa les Philistins, jusqu’à ce que sa main fut lasse et que sa main demeura attachée à l’épée ; et l’Éternel opéra une grande délivrance ce jour-là ; et le peuple revint après Éléazar, seulement pour piller.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANIl se leva et frappa les Philistins jusqu’à ce que sa main fut lasse et qu’elle resta attachée à son épée. Et l’Éternel opéra une grande délivrance en ce jour-là ; le peuple revint à sa suite, mais seulement pour piller.
ZAKlui s’élança et abattit des Philistins jusqu’à ce que sa main fût engourdie et comme collée à son épée. Ce jour-là, le Seigneur procura une grande victoire au peuple, qui revint derrière son chef, mais pour pilier.
VIGLes Israélites ayant fui, il tint bon, et battit les Philistins, jusqu’à ce que sa main se lassât de tuer, et qu’il (elle) demeurât attaché(e) à son épée. Le Seigneur opéra en ce jour une grande délivrance ; et ceux qui avaient fui retournèrent pour prendre les dépouilles des morts.
FILLes Israélites ayant fui, il tint bon, et battit les Philistins, jusqu’à ce que sa main se lassât de tuer, et qu’il demeurât attachée à son épée. Le Seigneur opèra en ce jour une grande délivrance; et ceux qui avaient fui retournèrent pour prendre les dépouilles des morts.
LSGIl se leva, et frappa les Philistins jusqu’à ce que sa main fût lasse et qu’elle restât attachée à son épée. L’Éternel opéra une grande délivrance ce jour-là. Le peuple revint après Éléazar, seulement pour prendre les dépouilles.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAtandis que les hommes d’Israël remontaient. Il se leva et frappa les Philistins jusqu’à ce que sa main fut lasse, et que sa main adhérât à l’épée. Yahweh opéra une grande délivrance en ce jour-là, et le peuple revint à la suite d’Eléazar, mais seulement pour ramasser les dépouilles.
BPCmais il tint bon et il frappa tant de Philistins que sa main fatiguée se raidit sur son épée. Yahweh opéra une grande victoire ce jour-là, car le peuple revenant après lui, n’eut qu’à ramasser les dépouilles.
JERMais lui tint bon et frappa les Philistins, jusqu’à ce que sa main engourdie se crispât sur l’épée. Yahvé opéra une grande victoire, ce jour-là, et l’armée revint derrière lui, mais seulement pour détrousser.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGIl se leva, et frappa les Philistins jusqu’à ce que sa main soit lasse et qu’elle reste attachée à son épée. L’Éternel opéra une grande délivrance ce jour-là. Le peuple revint après Eléazar, seulement pour prendre les dépouilles.
CHULui-même se lève et frappe les Pelishtîm jusqu’à ce que sa main se lasse, que sa main se colle à l’épée ! IHVH-Adonaï fait ce jour-là un grand salut. Le peuple retourne derrière lui seulement pour dépouiller.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPmais lui fit face; il frappa les Philistins, jusqu’à en avoir la main si fatiguée qu’elle restait crispée sur son épée. Ce jour-là Yahvé donna une grande victoire. L’armée revint par la suite, mais il n’y avait plus qu’à dépouiller les ennemis.
S21Il se leva et frappa les Philistins jusqu’à ce que sa main soit fatiguée et reste collée à son épée. L’Éternel accomplit une grande délivrance ce jour-là. Le peuple ne revint après Eléazar que pour procéder au pillage.
KJFIl se leva, et frappa les Philistins jusqu’à ce que sa main en fût lasse, et demeurât attachée à son épée. En ce jour-là le SEIGNEUR accorda une grande délivrance, et le peuple revint après Éléazar, seulement pour prendre les dépouilles.
LXXαὐτὸς ἀνέστη καὶ ἐπάταξεν ἐν τοῖς ἀλλοφύλοις ἕως οὗ ἐκοπίασεν ἡ χεὶρ αὐτοῦ καὶ προσεκολλήθη ἡ χεὶρ αὐτοῦ πρὸς τὴν μάχαιραν καὶ ἐποίησεν κύριος σωτηρίαν μεγάλην ἐν τῇ ἡμέρᾳ ἐκείνῃ καὶ ὁ λαὸς ἐκάθητο ὀπίσω αὐτοῦ πλὴν ἐκδιδύσκειν.
VULcumque ascendissent viri Israhel ipse stetit et percussit Philistheos donec deficeret manus eius et obrigesceret cum gladio fecitque Dominus salutem magnam in die illa et populus qui fugerat reversus est ad caesorum spolia detrahenda
BHSה֣וּא קָם֩ וַיַּ֨ךְ בַּפְּלִשְׁתִּ֜ים עַ֣ד׀ כִּֽי־יָגְעָ֣ה יָדֹ֗ו וַתִּדְבַּ֤ק יָדֹו֙ אֶל־הַחֶ֔רֶב וַיַּ֧עַשׂ יְהוָ֛ה תְּשׁוּעָ֥ה גְדֹולָ֖ה בַּיֹּ֣ום הַה֑וּא וְהָעָ֛ם יָשֻׁ֥בוּ אַחֲרָ֖יו אַךְ־לְפַשֵּֽׁט׃ ס
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !