Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Samuel 21.10

2 Samuel 21.10 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC Respha, fille d’Aïa, prenant un cilice, l’étendit sur une pierre, et demeura là depuis le commencement de la moisson jusqu’à ce que l’eau du ciel tombât sur eux ; et elle empêcha les oiseaux de déchirer leurs corps pendant le jour, et les bêtes de les manger pendant la nuit.
MARAlors Ritspa fille d’Aja prit un sac, et le tendit pour elle au dessus d’un rocher, depuis le commencement de la moisson jusqu’à ce qu’il tombât de l’eau du ciel sur eux ; et elle ne souffrait point qu’aucun oiseau des cieux se posât sur eux de jour, ni aucune bête des champs la nuit.
OSTAlors Ritspa, fille d’Ajja, prit un sac, et se l’étendit sur le rocher, depuis le commencement de la moisson jusqu’à ce que l’eau du ciel tombât sur eux ; et elle ne laissait pas les oiseaux du ciel se poser sur eux le jour, ni les bêtes des champs la nuit.
CAHRitspa, fille d’Aïa, prit un sac, et le tendit pour elle contre un rocher au commencement de la moisson, jusqu’à ce qu’il tombât de l’eau du ciel sur eux, et elle ne permit pas à l’oiseau du ciel de s’abattre sur aux le jour, ni aux animaux du champ (de les dévorer) la nuit.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRAlors Ritspa, fille d’Aïa, prit le cilice, et l’étendit sous elle sur le rocher depuis le début de la moisson jusqu’au moment où la pluie du ciel tomba sur les cadavres, et elle ne permettait pas aux oiseaux du ciel de se poser sur les corps pendant le jour, et la nuit elle en écartait les bêtes des champs.
LAUEt Ritspa, fille d’Aïa, prit un vêtement de deuil et se l’étendit sur le roc, depuis le commencement de la moisson jusqu’à ce que l’eau du ciel tombât sur eux ; et elle ne permit pas qu’un oiseau du ciel se posât sur eux le jour, ou une bête des champs la nuit.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt Ritspa, fille d’Aïa, prit un sac et l’étendit sur le rocher, depuis le commencement de la moisson jusqu’à ce qu’il tombât de l’eau des cieux sur eux ; et elle ne permit pas aux oiseaux des cieux de se poser sur eux le jour, ni aux bêtes des champs la nuit.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt Ritspa, fille d’Ajja, prit un sac et l’étendit pour elle sur le rocher, depuis le commencement de la moisson jusqu’à ce que la pluie tombât du ciel sur eux, et elle ne permit pas aux oiseaux des cieux de s’abattre sur eux le jour, ni aux bêtes des champs, de s’approcher d’eux de nuit.
ZAKRiçpa, fille d’Ayya, prit un sac qu’elle étendit pour son usage sur la pierre, depuis le commencement de la moisson jusqu’à ce que l’eau du ciel tombât sur eux ; et elle ne permit ni aux oiseaux du ciel d’approcher de ces corps le jour, ni aux bêtes sauvages la nuit.
VIG(Or) Respha, fille d’Aïa, prenant un cilice, l’étendit sur une pierre, et demeura là depuis le commencement de la moisson jusqu’à ce que l’eau du ciel tombât sur eux ; et elle empêcha les oiseaux pendant le jour, et les bêtes pendant la nuit de déchirer leurs corps.
FILRespha, fille d’Aïa, prenant un cilice, l’étendit sur une pierre, et demeura là depuis le commencement de la moisson jusqu’à ce que l’eau du ciel tombât sur eux; et elle empêcha les oiseaux pendant la jour, et les bêtes pendant la nuit de déchirer leurs corps.
LSGRitspa, fille d’Ajja, prit un sac et l’étendit sous elle contre le rocher, depuis le commencement de la moisson jusqu’à ce que la pluie du ciel tombât sur eux ; et elle empêcha les oiseaux du ciel de s’approcher d’eux pendant le jour, et les bêtes des champs pendant la nuit.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRARespha, fille d’Aia, ayant pris un sac, l’étendit pour elle sur le rocher, depuis le commencement de la moisson jusqu’à ce que la pluie se répandit du ciel sur eux ; et elle empêcha les oiseaux du ciel de se poser sur eux pendant le jour, et les bêtes des champs pendant la nuit.
BPCRespha, fille d’Aïa, prit son sac et l’étendit pour elle sur le rocher, depuis le commencement de la moisson des orges jusqu’à ce que la pluie se répandit du ciel sur eux : et elle empêcha les oiseaux du ciel de s’approcher d’eux pendant le jour et les bêtes des champs pendant la nuit.
JERRiçpa, fille d’Ayya, prit le sac et l’étendit pour elle sur le rocher, depuis le début de la moisson des orges jusqu’à ce que l’eau tombât du ciel sur eux, et elle ne laissa pas s’abattre sur eux les oiseaux du ciel pendant le jour ni les bêtes sauvages pendant la nuit.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGRitspa, fille d’Ajja, prit un sac et l’étendit sous elle contre le rocher, depuis le commencement de la moisson jusqu’à ce que la pluie du ciel tombe sur eux; et elle empêcha les oiseaux du ciel de s’approcher d’eux pendant le jour, et les bêtes des champs pendant la nuit.
CHURispa, la fille d’Aya, prend un sac. Elle l’étend pour elle sur le roc, du début de la moisson jusqu’à l’afflux des eaux des ciels sur eux. Elle ne donnait pas au volatile des ciels de se poser sur eux, de jour, ni à l’animal des champs, la nuit.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPRispa fille d’Ayya prit un sac, elle l’étendit pour elle sur le rocher et, depuis le début de la moisson jusqu’au temps des premières pluies, elle empêcha les oiseaux du ciel de se poser sur eux durant le jour, et les bêtes sauvages durant la nuit.
S21Ritspa, fille d’Ajja, prit un sac qu’elle étendit sous elle contre le rocher, depuis le début de la moisson jusqu’à ce que la pluie tombe du ciel sur les corps. Elle empêcha les oiseaux du ciel de s’approcher d’eux pendant la journée, et les bêtes sauvages pendant la nuit.
KJFAlors Ritspa, fille d’Ajja, prit un sac, et se l’étendit sur le rocher, depuis le commencement de la moisson jusqu’à ce que l’eau du ciel tombât sur eux; et elle ne laissait pas les oiseaux du ciel se poser sur eux le jour, ni les bêtes des champs la nuit.
LXXκαὶ ἔλαβεν Ρεσφα θυγάτηρ Αια τὸν σάκκον καὶ ἔπηξεν αὑτῇ πρὸς τὴν πέτραν ἐν ἀρχῇ θερισμοῦ κριθῶν ἕως ἔσταξεν ἐπ’ αὐτοὺς ὕδωρ ἐκ τοῦ οὐρανοῦ καὶ οὐκ ἔδωκεν τὰ πετεινὰ τοῦ οὐρανοῦ καταπαῦσαι ἐπ’ αὐτοὺς ἡμέρας καὶ τὰ θηρία τοῦ ἀγροῦ νυκτός.
VULtollens autem Respha filia Ahia cilicium substravit sibi super petram ab initio messis donec stillaret aqua super eos de caelo et non dimisit aves lacerare eos per diem neque bestias per noctem
BHSוַתִּקַּ֣ח רִצְפָּה֩ בַת־אַיָּ֨ה אֶת־הַשַּׂ֜ק וַתַּטֵּ֨הוּ לָ֤הּ אֶל־הַצּוּר֙ מִתְּחִלַּ֣ת קָצִ֔יר עַ֛ד נִתַּךְ־מַ֥יִם עֲלֵיהֶ֖ם מִן־הַשָּׁמָ֑יִם וְלֹֽא־נָתְנָה֩ עֹ֨וף הַשָּׁמַ֜יִם לָנ֤וּחַ עֲלֵיהֶם֙ יֹומָ֔ם וְאֶת־חַיַּ֥ת הַשָּׂדֶ֖ה לָֽיְלָה׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !