×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Samuel 18.18

2 Samuel 18.18 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Or Absalom, lorsqu’il vivait encore, s’était fait dresser une colonne dans la vallée du Roi. Je n’ai point de fils, disait-il, et ce sera là un monument qui fera vivre mon nom. Il donna donc son nom à cette colonne, et on l’appelle encore aujourd’hui, la Main d’Absalom.
MAROr Absalom avait pris et dressé pour soi de son vivant une statue dans la vallée du Roi ; car il disait : Je n’ai point de fils pour laisser la mémoire de mon nom ; et il appela cette statue-là de son nom ; et jusqu’à ce jour on l’appelle la place d’Absalom.
OSTOr Absalom s’était fait ériger, de son vivant, le monument qui est dans la vallée du roi ; car il disait : Je n’ai point de fils pour conserver la mémoire de mon nom. Et il appela le monument de son nom, et jusqu’à ce jour on l’appelle, la place d’Absalom.
CAHAbschalôme avait pris et dressé pour soi, de son vivant, une statue dans la vallée du roi : Car, disait-il, je n’ai point de fils ; pour rappeler le souvenir de mon nom ; et il avait appelé la statue d’après son nom ; elle fut appelée, place d’Abschalôme,
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGROr de son vivant Absalom s’était procuré et érigé un cippe qui est dans la vallée royale ; car il disait : Je n’ai point de fils pour perpétuer le souvenir de mon nom ; et il donna son nom au cippe, appelé Cippe d’Absalom jusqu’à nos jours.
LAUEt Absalom s’était fait ériger{Héb. pris et érigé.} de son vivant, le monument qui est dans la Vallée du roi ; car il disait : Je n’ai point de fils pour conserver la mémoire de mon nom. Et il appela le monument d’après son nom ; on l’appelle le Monument{Héb. la Main.} d’Absalom, jusqu’à ce jour.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt Absalom avait pris et dressé pour lui, de son vivant, une stèle qui est dans la vallée du Roi ; car il disait : Je n’ai pas de fils pour rappeler la mémoire de mon nom. Et il appela la stèle de son nom ; et elle est appelée jusqu’à ce jour le monument d’Absalom.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt Absalom, de son vivant, s’était fait ériger le monument qui est dans la vallée du Roi ; car il disait : Je n’ai point de fils pour perpétuer mon nom. Et il appela le monument de son nom et on l’appelle la Main d’Absalom, jusqu’à ce jour.
ZAKOr, Absalon s’était, de son vivant, fait ériger un monument dans la Vallée royale, disant : “ C’est pour perpétuer mon nom, puisque je n’ai pas de fils ” ; et il appela de son nom le monument, qui fut appelé Yad Abchalom, nom qu’il porte encore.
VIGAbsalom, lorsqu’il vivait encore, s’était fait dresser une colonne dans la vallée du roi. Je n’ai point de fils, disait-il, et ce sera là un monument qui fera vivre mon nom. Il donna donc son nom à cette colonne, et on l’appelle encore aujourd’hui : La main d’Absalom.[18.18 Dans la Vallée du roi, probablement la Vallée de Cédron. On y voit encore aujourd’hui un monument qu’on appelle le tombeau d’Absalom. Il date seulement de l’époque grecque. Néanmoins il peut se trouver à l’endroit où Absalom avait fait élever son monument, qui devait être un cippe en pierre.]
FILAbsalom, lorsqu’il vivait encore, s’était fait dresser une colonne dans la vallée du roi. Je n’ai point de fils, disait-il, et ce sera là un monument qui fera vivre mon nom. Il donna donc son nom à cette colonne, et on l’appelle encore aujourd’hui : La main d’Absalom.
LSGDe son vivant, Absalom s’était fait ériger un monument dans la vallée du roi ; car il disait : Je n’ai point de fils par qui le souvenir de mon nom puisse être conservé. Et il donna son propre nom au monument, qu’on appelle encore aujourd’hui monument d’Absalom.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRADe son vivant Absalom s’était érigé le monument qui est dans la vallée du Roi ; car il disait : « Je n’ai point de fils pour conserver le souvenir de mon nom. » Et il donna son propre nom au monument, et on l’appela la Main d’Absalom, jusqu’à ce jour.
BPCOr Absalom s’était fait ériger un monument, qui se trouve dans la vallée du roi, car il disait : Je n’ai pas de fils pour perpétuer mon nom. Il avait donné son propre nom au monument et on l’appela la Main d’Absalom, jusqu’à ce jour.
JERDe son vivant, Absalom avait entrepris de s’ériger la stèle qui est dans la vallée du Roi, car il s’était dit : "Je n’ai pas de fils pour commémorer mon nom", et il avait donné son nom à la stèle. On l’appelle encore aujourd’hui le monument d’Absalom.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGDe son vivant, Absalom s’était fait ériger un monument dans la vallée du roi ; car il disait : Je n’ai point de fils par qui le souvenir de mon nom puisse être conservé. Et il donna son propre nom au monument, qu’on appelle encore aujourd’hui monument d’Absalom.
CHUAbshalôm avait entrepris d’ériger pour lui, de son vivant, la stèle qui est dans la vallée du roi. Oui, il disait : « Je n’ai pas de fils pour commémorer mon nom. » Il crie la stèle de son nom, et elle est criée : « La main d’Abshalôm », jusqu’à ce jour.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPDe son vivant Absalom s’était élevé une stèle dans la Vallée du Roi, car il se disait: “Je n’ai pas de fils pour conserver mon nom.” Il avait donné son nom à cette pierre dressée, et aujourd’hui encore on l’appelle ‘le monument d’Absalom.’
S21De son vivant, Absalom s’était fait ériger un monument dans la vallée du roi. Il se disait en effet : « Je n’ai pas de fils pour perpétuer le souvenir de mon nom. » Et il avait donné son propre nom au monument, qu’on appelle encore aujourd’hui « monument d’Absalom ».
KJFOr Absalom s’était fait ériger, de son vivant, le monument qui est dans la vallée du roi; car il disait: Je n’ai point de fils pour conserver la mémoire de mon nom. Et il appela le monument de son nom, et jusqu’à ce jour on l’appelle, la place d’Absalom.
LXXκαὶ Αβεσσαλωμ ἔτι ζῶν καὶ ἔστησεν ἑαυτῷ τὴν στήλην ἐν ᾗ ἐλήμφθη καὶ ἐστήλωσεν αὐτὴν λαβεῖν τὴν στήλην τὴν ἐν τῇ κοιλάδι τοῦ βασιλέως ὅτι εἶπεν οὐκ ἔστιν αὐτῷ υἱὸς ἕνεκεν τοῦ ἀναμνῆσαι τὸ ὄνομα αὐτοῦ καὶ ἐκάλεσεν τὴν στήλην Χεὶρ Αβεσσαλωμ ἕως τῆς ἡμέρας ταύτης.
VULporro Absalom erexerat sibi cum adhuc viveret titulum qui est in valle Regis dixerat enim non habeo filium et hoc erit monumentum nominis mei vocavitque titulum nomine suo et appellatur manus Absalom usque ad hanc diem
BHSוְאַבְשָׁלֹ֣ם לָקַ֗ח וַיַּצֶּב־לֹ֤ו בְחַיָּיו֙ אֶת־מַצֶּ֨בֶת֙ אֲשֶׁ֣ר בְּעֵֽמֶק־הַמֶּ֔לֶךְ כִּ֤י אָמַר֙ אֵֽין־לִ֣י בֵ֔ן בַּעֲב֖וּר הַזְכִּ֣יר שְׁמִ֑י וַיִּקְרָ֤א לַמַּצֶּ֨בֶת֙ עַל־שְׁמֹ֔ו וַיִּקָּ֤רֵא לָהּ֙ יַ֣ד אַבְשָׁלֹ֔ם עַ֖ד הַיֹּ֥ום הַזֶּֽה׃ ס
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !