×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Samuel 18.12

2 Samuel 18.12 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Il répondit à Joab : Quand vous me donneriez présentement mille pièces d’argent, je me garderais bien de porter la main sur la personne du fils du roi : car nous avons tous entendu l’ordre que le roi vous a donné, à vous, à Abisaï et à Ethaï, lorsqu’il vous a dit : Conservez-moi mon fils Absalom.
MARMais cet homme dit à Joab : Quand je compterais dans ma main mille [pièces] d’argent, je ne mettrais point ma main sur le fils du Roi, car nous avons entendu ce que le Roi t’a commandé, et à Abisaï, et à Ittaï, en disant : Prenez garde chacun au jeune homme Absalom.
OSTMais cet homme dit à Joab : Quand je pèserais dans ma main mille pièces d’argent, je ne mettrais point la main sur le fils du roi ; car nous avons entendu ce que le roi vous a commandé, à toi, à Abishaï et à Itthaï, disant : Prenez garde chacun à ce jeune homme, à Absalom.
CAHCet homme dit à Ioab : Et quand je pourrais peser dans ma main mille pièces d’argent, je ne mettrais point ma main sur le fils du roi, car à nos oreilles le roi t’a recommandé, ainsi qu’à Abischaï et à Ithaï, en disant : Que chacun fasse attention au jeune homme Abschalôme.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt l’homme dit à Joab : Et eussé-je senti dans ma main le poids de mille sicles d’argent, je n’aurais pas porté la main sur le fils du Roi, car à nos oreilles le Roi a fait cette injonction à toi et à Abisaï et à Ithaï : Prenez garde chacun de vous au jeune homme, à Absalom.
LAUEt l’homme dit à Joab : Quand je pèserais dans la paume de mes mains mille [pièces] d’argent, je ne porterais pas la main sur le fils du roi, car c’est à nos oreilles que le roi t’a commandé, ainsi qu’à Abisçaï et à Itthaï, en disant : Prenez garde chacun au jeune homme, à Absalom.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt l’homme dit à Joab : Et quand je pèserais dans ma main mille pièces d’argent, je n’étendrais pas ma main sur le fils du roi ; car à nos oreilles le roi t’a commandé, à toi, et à Abishaï, et à Itthaï, disant : Prenez garde, qui de vous que ce soit, au jeune homme Absalom ;...
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt cet homme dit à Joab : Non, quand j’aurais sur la main mille sicles pesant d’argent, je ne toucherais pas au fils du roi, car nous avons entendu l’ordre que le roi t’a donné à toi, à Abisaï et à Itthaï, en disant : Prenez garde chacun au jeune homme, à Absalom.
ZAKL’homme répondit à Joab : “ Quand j’aurais mille pièces d’argent à peser dans mes mains, je ne porterais point la main sur le fils du roi ; car nous avons entendu le roi signifier cet ordre à toi, à Abisaï et à Ittaï : “ Epargnez, chacun, ce jeune homme, Absalon !  ”
VIGIl répondit à Joab : Quand même vous pèseriez mille pièces d’argent entre mes mains, je ne porterais pas pour cela la main sur le fils du roi ; car nous avons tous entendu l’ordre que le roi vous a donné, à vous, à Abisaï, et à Ethaï, lorsqu’il vous a dit : Conservez-moi mon fils Absalom.
FILIl répondit à Joab : Quand même vous pèseriez mille pièces d’argent entre mes mains, je ne porterais pas pour cela la main sur le fils du roi; car nous avons tous entendu l’ordre que le roi vous a donné, à vous, à Abisaï, et à Ethaï, lorsqu’il vous a dit : Conservez-moi mon fils Absalom.
LSGMais cet homme dit à Joab : Quand je pèserais dans ma main mille sicles d’argent, je ne mettrais pas la main sur le fils du roi ; car nous avons entendu cet ordre que le roi t’a donné, à toi, à Abischaï et à Ittaï : Prenez garde chacun au jeune Absalom !
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRACet homme répondit à Joab : « Non, quand je pèserais sur ma main mille sicles d’argent, je n’étendrais pas la main sur le fils du roi ; car à nos oreilles le roi t’a donné cet ordre, à toi, à Abisaï et à Ethaï : Prenez garde chacun de toucher au jeune homme, à Absalom !
BPCL’homme répondit à Joab : “Même si je comptais dans mes mains mille sicles d’argent, je n’étendrais pas les mains sur le fils du roi, car nous avons entendu le roi te donner cet ordre, à toi, à Abisaï et à Ethaï : Gardez-moi le jeune Absalom !
JERMais l’homme répondit à Joab : "Quand même je soupèserais dans mes paumes mille sicles d’argent, je ne porterais pas la main sur le fils du roi ! C’est à nos oreilles que le roi t’a donné cet ordre ainsi qu’à Abishaï et à Ittaï : Par égard pour moi, épargnez le jeune Absalom.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGMais cet homme dit à Joab : Quand je pèserais dans ma main mille sicles d’argent, je ne mettrais pas la main sur le fils du roi ; car nous avons entendu cet ordre que le roi t’a donné, à toi, à Abischaï et à Ittaï : Prenez garde chacun au jeune Absalom !
CHUL’homme dit à Ioab : « Quand bien même je pèserais moi-même sur mes paumes mille sicles d’argent, je ne lancerai pas ma main contre le fils du roi, oui, le roi a ordonné et dit à nos oreilles à toi, à Abishaï et à Itaï : ‹ Veillez tous sur l’adolescent, sur Abshalôm ! ›
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPMais l’homme répondit à Joab: “Même si j’avais dans les mains tes 1 000 pièces d’argent, je ne porterais pas la main sur le fils du roi. Devant nous tous le roi a donné cet ordre à toi, à Abisaï et à Ittaï: ‘Épargnez le jeune Absalom par égard pour moi.’
S21Mais cet homme dit à Joab : « Même pour 1 000 pièces d’argent je ne porterais pas la main contre le fils du roi. En effet, nous avons entendu l’ordre que le roi vous a donné, à Abishaï, à Ittaï et à toi. Il a dit : ‹ Veillez chacun sur le jeune Absalom ! ›
KJFMais cet homme dit à Joab: Quand je pèserais dans ma main mille pièces d’argent, je ne mettrais point la main sur le fils du roi; car nous avons entendu ce que le roi vous a commandé, à toi, à Abishaï et à Itthaï, disant: Prenez garde chacun à ce jeune homme, à Absalom.
LXXεἶπεν δὲ ὁ ἀνὴρ πρὸς Ιωαβ καὶ ἐγώ εἰμι ἵστημι ἐπὶ τὰς χεῖράς μου χιλίους σίκλους ἀργυρίου οὐ μὴ ἐπιβάλω χεῖρά μου ἐπὶ τὸν υἱὸν τοῦ βασιλέως ὅτι ἐν τοῖς ὠσὶν ἡμῶν ἐνετείλατο ὁ βασιλεὺς σοὶ καὶ Αβεσσα καὶ τῷ Εθθι λέγων φυλάξατέ μοι τὸ παιδάριον τὸν Αβεσσαλωμ.
VULqui dixit ad Ioab si adpenderes in manibus meis mille argenteos nequaquam mitterem manum meam in filium regis audientibus enim nobis praecepit rex tibi et Abisai et Ethai dicens custodite mihi puerum Absalom
BHSוַיֹּ֤אמֶר הָאִישׁ֙ אֶל־יֹואָ֔ב וְל֨וּ אָנֹכִ֜י שֹׁקֵ֤ל עַל־כַּפַּי֙ אֶ֣לֶף כֶּ֔סֶף לֹֽא־אֶשְׁלַ֥ח יָדִ֖י אֶל־בֶּן־הַמֶּ֑לֶךְ כִּ֣י בְאָזְנֵ֜ינוּ צִוָּ֣ה הַמֶּ֗לֶךְ אֹ֠תְךָ וְאֶת־אֲבִישַׁ֤י וְאֶת־אִתַּי֙ לֵאמֹ֔ר שִׁמְרוּ־מִ֕י בַּנַּ֖עַר בְּאַבְשָׁלֹֽום׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !