×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Genèse 7.11

Genèse 7.11 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Genèse 7.11  L’an six cent de la vie de Noé, le second mois, le dix-septième jour du mois, en ce jour-là toutes les sources du grand abîme jaillirent, et les écluses des cieux s’ouvrirent.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Genèse 7.11  L’an six cent de la vie de Noé, le second mois, le dix-septième jour du mois, en ce jour-là toutes les sources du grand abîme jaillirent, et les écluses des cieux s’ouvrirent.

Segond 21

Genèse 7.11  L’an 600 de la vie de Noé, le dix-septième jour du deuxième mois, toutes les sources du grand abîme jaillirent et les écluses du ciel s’ouvrirent.

Les autres versions

Bible Annotée

Genèse 7.11  L’an six cent de la vie de Noé, au deuxième mois, le dix-septième jour du mois, en ce jour-là toutes les fontaines du grand abîme jaillirent et les écluses des cieux s’ouvrirent,

John Nelson Darby

Genèse 7.11  L’an six cent de la vie de Noé, au second mois, le dix-septième jour du mois, en ce jour-là, toutes les fontaines du grand abîme se rompirent et les écluses des cieux s’ouvrirent ;

David Martin

Genèse 7.11  En l’an six cent de la vie de Noé au second mois, le dix-septième jour du mois, en ce jour-là toutes les fontaines du grand abîme furent rompues, et les bondes des cieux furent ouvertes.

Ostervald

Genèse 7.11  En l’an six cent de la vie de Noé, au second mois, au dix-septième jour du mois, en ce jour-là, toutes les sources du grand abîme éclatèrent, et les bondes des cieux s’ouvrirent.

Lausanne

Genèse 7.11  L’an six cent de la vie de Noé, au second mois, le dix-septième jour du mois, en ce jour-là toutes les fontaines du grand abîme furent rompues,{Héb. fendues.} et les bondes des cieux furent ouvertes.

Vigouroux

Genèse 7.11  L’année six cent de la vie de Noé, le dix-septième jour du second mois, toutes les sources du grand abîme des eaux furent rompues, et les cataractes du ciel furent ouvertes ;[7.11 Les meilleurs chronologistes pensent qu’avant la sortie d’Egypte le second mois commençait à notre vingt-et-un octobre. Ainsi le dix-sept du second mois répondait à notre six novembre.]

Auguste Crampon

Genèse 7.11  L’an six cent de la vie de Noé, au deuxième mois, le dix-septième jour du mois, en ce jour-là, toutes les sources du grand abîme jaillirent et les écluses du ciel s’ouvrirent,

Lemaistre de Sacy

Genèse 7.11  L’année six cent de la vie de Noé, le dix-septième jour du second mois de la même année , toutes les sources du grand abîme des eaux furent rompues, et les cataractes du ciel furent ouvertes ;

Zadoc Kahn

Genèse 7.11  Dans l’année six cent de la vie de Noé, le deuxième mois, le dix-septième jour du mois, on ce jour jaillirent toutes les sources de l’immense Abîme, et les cataractes du ciel s’ouvrirent.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Genèse 7.11  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Genèse 7.11  בִּשְׁנַ֨ת שֵׁשׁ־מֵאֹ֤ות שָׁנָה֙ לְחַיֵּי־נֹ֔חַ בַּחֹ֨דֶשׁ֙ הַשֵּׁנִ֔י בְּשִׁבְעָֽה־עָשָׂ֥ר יֹ֖ום לַחֹ֑דֶשׁ בַּיֹּ֣ום הַזֶּ֗ה נִבְקְעוּ֙ כָּֽל־מַעְיְנֹת֙ תְּהֹ֣ום רַבָּ֔ה וַאֲרֻבֹּ֥ת הַשָּׁמַ֖יִם נִפְתָּֽחוּ׃

La Vulgate

Genèse 7.11  anno sescentesimo vitae Noe mense secundo septimodecimo die mensis rupti sunt omnes fontes abyssi magnae et cataractae caeli apertae sunt