×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Genèse 47.22

Genèse 47.22 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC excepté les seules terres des prêtres qui leur avaient été données par le roi : car on leur fournissait une certaine quantité de blé des greniers publics ; c’est pourquoi ils ne furent point obligés de vendre leurs terres.
MARSeulement il n’acquit point les terres des Sacrificateurs ; parce qu’il y avait une portion assignée pour les Sacrificateurs, par l’ordre de Pharaon ; et ils mangeaient la portion que Pharaon leur avait donnée, c’est pourquoi ils ne vendirent point leurs terres.
OSTLes terres des prêtres furent les seules qu’il n’acquit point ; car les prêtres recevaient de Pharaon une portion fixée, et ils mangeaient la portion que Pharaon leur avait donnée. C’est pourquoi, ils ne vendirent point leurs terres.
CAHIl n’y eut que les terres de prêtres (ministres) qu’il n’acquit point, car les prêtres avaient un certain revenu de Par’au ; ils mangeaient donc ce revenu concédé par Par’au ; c’est pourquoi ils ne vendirent point leurs terres.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRLes terres des prêtres furent les seules qu’il n’acheta point ; car les prêtres recevant un fixe de Pharaon et se nourrissant de leur fixe que Pharaon leur payait, purent pour cette raison ne point vendre leurs terres.
LAUSeulement il n’acheta pas les terres{Héb. le sol.} des sacrificateurs, parce qu’il y avait pour les sacrificateurs une portion fixée{Héb. un statut.} par Pharaon, et ils mangeaient la portion fixée{Héb. leur statut.} que leur donnait Pharaon ; c’est pourquoi ils ne vendirent pas leurs terres{Héb. leur sol.}
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYSeulement il n’acheta pas les terres des sacrificateurs, car il y avait de la part du Pharaon une portion assignée pour les sacrificateurs ; et ils mangeaient leur portion assignée que le Pharaon leur donnait ; c’est pourquoi ils ne vendirent pas leurs terres.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANIl n’y eut que les terres des prêtres qu’il n’acquit pas, car les prêtres recevaient de Pharaon une portion fixée, et ils mangeaient la portion que Pharaon leur avait donnée ; c’est pourquoi ils ne vendirent point leurs terres.
ZAKToutefois, le domaine des prêtres, il ne l’acquit point. Car les prêtres recevaient de Pharaon une portion fixe, et ils consommaient la portion que leur allouait Pharaon, de sorte qu’ils ne vendirent pas leur domaine.
VIGExcepté les seules terres des prêtres, qui leur avaient été données par le roi : car on leur fournissait une certaine quantité de blé des greniers publics ; c’est pourquoi ils ne furent point obligés de vendre leurs terres.
FILExcepté les seules terres des prêtres, qui leur avaient été données par le roi: car on leur fournissait une certaine quantité de blé des greniers publics; c’est pourquoi ils ne furent point obligés de vendre leurs terres.
LSGSeulement, il n’acheta point les terres des prêtres, parce qu’il y avait une loi de Pharaon en faveur des prêtres, qui vivaient du revenu que leur assurait Pharaon : c’est pourquoi ils ne vendirent point leurs terres.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAIl n’y eut que les terres des prêtres qu’il n’acquit pas ; car les prêtres recevaient de Pharaon une portion déterminée, et ils vécurent de leur revenu que Pharaon leur assignait : c’est pourquoi ils ne vendirent point leurs terres.
BPCSeules les terres des prêtres il ne les acheta point ; car un revenu était donné aux prêtres de la part de Pharaon et ils vivaient de ce revenu que leur donnait Pharaon ; c’est pourquoi ils ne vendirent pas leurs terres.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGSeulement, il n’acheta point les terres des prêtres, parce qu’il y avait une loi de Pharaon en faveur des prêtres, qui vivaient du revenu que leur assurait Pharaon : c’est pourquoi ils ne vendirent point leurs terres.
CHUSeule la glèbe des desservants il ne l’achète pas. Oui, c’est la loi de Pharaon pour les desservants : ils mangent leur part que leur avait donnée Pharaon. Ainsi, ils ne vendirent pas leur glèbe.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPCependant Joseph ne reprit pas aux prêtres leurs terres, car il y avait une loi du Pharaon en leur faveur, et d’après cette loi, le Pharaon devait assurer la nourriture des prêtres. C’est pourquoi ils ne vendirent pas les champs qui leur appartenaient.
S21Il n’y eut que les terres des prêtres qu’il n’acheta pas, parce qu’il y avait une prescription du pharaon en leur faveur : ils vivaient du revenu que leur assurait le pharaon, c’est pourquoi ils ne vendirent pas leurs terres.
KJFLes terres des prêtres furent les seules qu’il n’acquit pas; car les prêtres avaient une portion assignée de Pharaon et ils mangeaient la portion que Pharaon leur avait donnée; c’est pourquoi ils ne vendirent pas leurs terres.
LXXχωρὶς τῆς γῆς τῶν ἱερέων μόνον οὐκ ἐκτήσατο ταύτην Ιωσηφ ἐν δόσει γὰρ ἔδωκεν δόμα τοῖς ἱερεῦσιν Φαραω καὶ ἤσθιον τὴν δόσιν ἣν ἔδωκεν αὐτοῖς Φαραω διὰ τοῦτο οὐκ ἀπέδοντο τὴν γῆν αὐτῶν.
VULpraeter terram sacerdotum quae a rege tradita fuerat eis quibus et statuta cibaria ex horreis publicis praebebantur et idcirco non sunt conpulsi vendere possessiones suas
BHSרַ֛ק אַדְמַ֥ת הַכֹּהֲנִ֖ים לֹ֣א קָנָ֑ה כִּי֩ חֹ֨ק לַכֹּהֲנִ֜ים מֵאֵ֣ת פַּרְעֹ֗ה וְאָֽכְל֤וּ אֶת־חֻקָּם֙ אֲשֶׁ֨ר נָתַ֤ן לָהֶם֙ פַּרְעֹ֔ה עַל־כֵּ֕ן לֹ֥א מָכְר֖וּ אֶת־אַדְמָתָֽם׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !