×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Genèse 27.27

Genèse 27.27 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Genèse 27.27  Jacob s’approcha, et le baisa. Isaac sentit l’odeur de ses vêtements ; puis il le bénit, et dit : Voici, l’odeur de mon fils est comme l’odeur d’un champ que l’Éternel a béni.

Segond dite « à la Colombe »

Genèse 27.27  Il s’approcha et lui donna un baiser. Isaac sentit l’odeur de ses vêtements ; puis il le bénit en ces termes : Oui, l’odeur de mon fils
Est comme l’odeur d’un champ que l’Éternel a béni.

Nouvelle Bible Segond

Genèse 27.27  Il s’approcha et l’embrassa. Isaac sentit l’odeur de ses vêtements ; puis il le bénit en ces termes : Oui, l’odeur de mon fils est comme l’odeur d’un champ que le SEIGNEUR a béni.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Genèse 27.27  Jacob s’approcha, et le baisa. Isaac sentit l’odeur de ses vêtements ; puis il le bénit, et dit : Voici, l’odeur de mon fils est comme l’odeur d’un champ que l’Éternel a béni.

Segond 21

Genèse 27.27  Jacob s’approcha et l’embrassa. Isaac sentit l’odeur de ses vêtements. Il le bénit alors en disant : « L’odeur de mon fils est pareille à celle d’un champ que l’Éternel a béni.

Les autres versions

Bible du Semeur

Genèse 27.27  Jacob s’approcha et l’embrassa. Isaac sentit l’odeur de ses habits, puis il le bénit en ces termes : Oui, l’odeur de mon fils est comme la senteur d’un champ béni par l’Éternel.

Traduction œcuménique de la Bible

Genèse 27.27  Il s’approcha et l’embrassa. Isaac huma l’odeur de ses vêtements et le bénit en disant :
« Oh ! l’odeur de mon fils est comme l’odeur d’un champ que le Seigneur a béni.

Bible de Jérusalem

Genèse 27.27  Il s’approcha et embrassa son père, qui respira l’odeur de ses vêtements. Il le bénit ainsi : "Oui, l’odeur de mon fils est comme l’odeur d’un champ fertile que Yahvé a béni.

Bible Annotée

Genèse 27.27  Et il s’approcha et l’embrassa. Et Isaac sentit l’odeur de ses habits, et il le bénit et dit : Oui, le parfum de mon fils Est pareil au parfum de campagnes Qu’a bénies l’Éternel.

John Nelson Darby

Genèse 27.27  Et il s’approcha, et le baisa. Et il sentit l’odeur de ses vêtements, et il le bénit, et dit : Regarde, -l’odeur de mon fils est comme l’odeur d’un champ que l’Éternel a béni.

David Martin

Genèse 27.27  Et il s’approcha, et le baisa. Et [Isaac] sentit l’odeur de ses habits, et le bénit, en disant : Voici l’odeur de mon fils, comme l’odeur d’un champ que l’Éternel a béni.

Osterwald

Genèse 27.27  Et il s’approcha, et le baisa. Et Isaac sentit l’odeur de ses habits, et il le bénit, et dit : Voici, l’odeur de mon fils est comme l’odeur d’un champ que l’Éternel a béni.

Auguste Crampon

Genèse 27.27  Jacob s’approcha et le baisa ; et Isaac sentit l’odeur de ses vêtements, et il le bénit en disant : « Voici, l’odeur de mon fils est comme l’odeur d’un champ qu’a béni Yahweh. »

Lemaistre de Sacy

Genèse 27.27  Il s’approcha donc de lui, et le baisa. Et Isaac aussitôt qu’il eut senti la bonne odeur qui sortait de ses habits, lui dit en le bénissant : L’odeur qui sort de mon fils est semblable à celle d’un champ plein de fleurs que le Seigneur a comblé de ses bénédictions.

André Chouraqui

Genèse 27.27  Il avance et le baise. Il sent l’odeur de ses habits. Il le bénit et dit : « Vois, l’odeur de mon fils est comme l’odeur d’un champ que IHVH-Adonaï a béni.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Genèse 27.27  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Genèse 27.27  וַיִּגַּשׁ֙ וַיִּשַּׁק־לֹ֔ו וַיָּ֛רַח אֶת־רֵ֥יחַ בְּגָדָ֖יו וַֽיְבָרֲכֵ֑הוּ וַיֹּ֗אמֶר רְאֵה֙ רֵ֣יחַ בְּנִ֔י כְּרֵ֣יחַ שָׂדֶ֔ה אֲשֶׁ֥ר בֵּרֲכֹ֖ו יְהוָֽה׃

Versions étrangères

New Living Translation

Genèse 27.27  So Jacob went over and kissed him. And when Isaac caught the smell of his clothes, he was finally convinced, and he blessed his son. He said, "The smell of my son is the good smell of the open fields that the LORD has blessed.