×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Ancien testament Zadok Kahn  /  2 Samuel 4.12     

2 Samuel 4.12
Ancien testament Zadok Kahn


Assassinat d’Ish-Bosheth

1 Quand le fils de Saül eut appris qu’Abner était mort à Hébron, les bras lui tombèrent ; tout Israël aussi fut consterné.
2 Parmi les chefs de bande du fils de Saül se trouvaient deux hommes ayant nom l’un Baana, l’autre Rêkhab, deux Benjamites, fils de Rimmon le Beérotite ; car Beérot aussi était attribué à Benjamin.
3 Les Beérotites s’étaient réfugiés à Ghittayim, où ils ont résidé jusqu’à ce jour.
4 (Jonathan, fils de Saül, avait laissé un fils boiteux ; ce dernier avait cinq ans lorsqu’arriva, de Jezreël, la nouvelle relative à Saül et à Jonathan ; sa nourrice l’emporta en fuyant, le laissa tomber dans sa précipitation, et il devint boiteux ; il se nommait Mephiboseth. )
5 Or, les fils de Rimmon le Beârotite, Rêkhab et Baana, s’acheminèrent vers la demeure d’Isboseth, où ils arrivèrent au plus chaud de la journée ; il était couché, goûtant le repos de midi.
6 Rêkhab et son frère Baana pénétrèrent jusque dans l’intérieur de la maison en acheteurs de froment, le frappèrent dans l’aine et se sauvèrent.
7 Ils y étaient entrés comme il reposait sur son lit, dans sa chambre à coucher, l’avaient frappé à mort et lui avaient coupé la tête. Munis de cette tête, ils s’en allèrent par la plaine et marchèrent toute la nuit.
8 Ils apportèrent à David, à Hébron, la tête d’Isboseth, et dirent au roi : “ Voici la tête d’Isboseth, fils de Saül, ton ennemi, qui en voulait à ta vie. Dieu a vengé en ce jour mon seigneur le roi de Saül et de sa postérité. ”
9 David répondit à Rêkhab et à Baana, son frère, fils de Rimmon le Beérotite, en ces termes : “ Par le Dieu vivant, qui a sauvé ma personne de tous les dangers !
10 Celui qui m’annonça que Saül était mort, se croyant porteur d’une bonne nouvelle, je le fis saisir et tuer à Ciklag, le payant ainsi de sa bonne nouvelle ;
11 combien plus, quand des méchants ont fait périr un homme de bien dans sa maison, sur sa couche ! Et maintenant, certes, je vous demanderai compte de son sang et vous ferai disparaître du pays. ”
12 Sur l’ordre de David, les serviteurs les mirent à mort, leur coupèrent les mains et les pieds et les pendirent près de l’étang de Hébron ; quant à la tête d’Isboseth, ils la prirent pour la déposer dans le sépulcre d’Abner, à Hébron.

Cette Bible est dans le domaine public.