×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Lemaistre de Sacy  / Jérémie 40.3     

Jérémie 40.3
Lemaistre de Sacy


1 Paroles que le Seigneur fit entendre à Jérémie, après que Nabuzardan, général de l’armée des Babyloniens, l’eut mis en liberté à Rama, eh lui faisant ôter les chaînes dont on l’avait chargé parmi la foule de ceux qu’on faisait sortir de Jérusalem et de Juda pour les mener à Babylone.
2 Ce général ayant donc pris Jérémie à part, lui dit : Le Seigneur, ton Dieu, avait déclaré que tout ce mal tomberait sur cette ville,
3 et le Seigneur l’a accompli et a fait ce qu’il a dit, parce que vous avez péché contre lui, et que vous n’avez point écouté sa voix. C’est pour cela que tous ces maux vous sont arrivés.
4 Après donc, dit-il à Jérémie , que je viens de t’ôter les chaînes qui te liaient les mains, si tu veux maintenant venir avec moi à Babylone, tu peux y venir, j’aurai de toi tout le soin possible : mais si tu ne veux point venir à Babylone avec moi, demeure ici : toute la terre est en ta disposition : choisis un lieu qui t’agrée ; et va partout où tu voudras.
5 Tu peux ne point venir avec moi, et demeurer chez Godolias, fils d’Ahicam, fils de Saphan ; à qui le roi de Babylone a donné le commandement sur les villes de Juda. Demeure donc avec lui au milieu du peuple, ou va en quelque autre lieu qu’il te plaira. Le général de l’armée lui donna aussi des vivres, lui fit des présents, et le renvoya.
6 Jérémie vint trouver ensuite Godolias, fils d’Ahicam, à Masphath, et il demeura avec lui au milieu du peuple qui avait été laissé dans la terre de Juda.

Assassinat du gouverneur Guedalia

7 Les principaux officiers de l’armée des Juifs qui avaient été dispersés en plusieurs endroits avec leurs gens, ayant appris que le roi de Babylone avait donné à Godolias, fils d’Ahicam, le commandement sur le pays de Juda , et qu’il lui avait recommandé les hommes, les femmes, et les petits enfants des plus pauvres du peuple qui n’avaient point été transférés à Babylone,
8 tous ces officiers, dis-je , vinrent trouver Godolias à Masphath ; savoir, Ismaël, fils de Nathanias, Johanan et Jonathan, fils de Carée, Saréas, fils de Thanéhumeth, et les enfants d’Ophi qui étaient de Nétophath, et Jézonias, fils de Maachati ; et ils vinrent tous le trouver avec leurs gens.
9 Et Godolias, fils d’Ahicam, fils de Saphan, leur jura, à eux et à leurs gens, et leur dit : Ne craignez point de servir les Chaldéens ; demeurez dans le pays, et servez le roi de Babylone, et vous y vivrez heureusement.
10 Pour moi, je demeure à Masphath, pour pouvoir répondre aux ordres qu’apportent les Chaldéens qui sont envoyés vers nous : mais pour vous, recueillez les fruits de la vigne, des blés et de l’huile, et serrez-les dans vos vaisseaux et dans vos greniers ; et demeurez dans les villes que vous occupez.
11 Tous les Juifs aussi qui étaient en Moab, avec les enfants d’Ammon, dans l’Idumée et en divers pays, ayant appris que le roi de Babylone avait laissé dans Juda quelque reste du peuple, et qu’il en avait donné le commandement à Godolias, fils d’Ahicam, fils de Saphan,
12 tous ces Juifs, dis-je, revinrent de tous les lieux où ils s’étaient réfugiés, et étant venus au pays de Juda vers Godolias en Masphath, ils recueillirent du vin et du blé en grande abondance.
13 Mais Johanan, fils de Carée, et tous les principaux de l’armée qui avaient été dispersés en divers endroits, vinrent trouver Godolias en Masphath,
14 et lui dirent : Sachez que Baalis, roi des enfants d’Ammon, a envoyé Ismaël, fils de Nathanias, pour vous tuer. Godolias, fils d’Ahicam, ne les crut point.
15 Et Johanan, fils de Carée, dit en secret à Godolias à Masphath : J’ai résolu d’aller présentement tuer Ismaël, fils de Nathanias, sans que personne le sache, de peur qu’il ne vous tue ; et qu’ainsi tous les Juifs qui se sont rassemblés auprès de vous ne soient dispersés, et que ce qui reste de Juda ne périsse entièrement.
16 Godolias, fils d’Ahicam, répondit à Johanan, fils de Carée : Gardez-vous bien de faire cela : car ce que vous dites d’Ismaël est faux.

Cette Bible est dans le domaine public.