×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Daniel 9     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Daniel 9
Nouvelle Bible Segond


Prière et confession de Daniel

1 La première année de Darius, fils de Xerxès, de la dynastie mède, qui était devenu roi du royaume des Chaldéens,
2 la première année de son règne, moi, Daniel, je compris par les livres le nombre d’années qui devait s’accomplir sur les ruines de Jérusalem, d’après la parole du SEIGNEUR qui était parvenue à Jérémie, le prophète : soixante–dix ans.
3 Je me tournai vers le Seigneur Dieu, en quête de prières et de supplications, par le jeûne, le sac et la cendre.
4 Je priai le SEIGNEUR, mon Dieu, et je lui fis cette confession : S’il te plaît, Seigneur, Dieu grand et redoutable, toi qui gardes l’alliance et la fidélité envers ceux qui t’aiment et qui observent tes commandements !
5 Nous avons péché, nous avons commis des fautes, nous avons agi en méchants et en rebelles, nous nous sommes détournés de tes commandements et de tes règles.
6 Nous n’avons pas écouté tes serviteurs, les prophètes, qui ont parlé en ton nom à nos rois, à nos princes, à nos pères et à tout le peuple du pays.
7 À toi, Seigneur, la justice, et à nous la honte — voilà pourquoi il en est ainsi en ce jour — oui, aux hommes de Juda, aux habitants de Jérusalem et à tout Israël, à ceux qui sont proches comme à ceux qui sont loin, dans tous les pays où tu les as chassés à cause des sacrilèges qu’ils ont commis envers toi.
8 SEIGNEUR, à nous la honte, à nos rois, à nos princes et à nos pères, parce que nous avons péché contre toi.
9 Au Seigneur, notre Dieu, la compassion et le pardon, car nous avons été rebelles envers lui.
10 Nous n’avons pas écouté le SEIGNEUR, notre Dieu, pour suivre ses lois qu’il avait mises devant nous par l’intermédiaire de ses serviteurs, les prophètes.
11 Tout Israël a passé outre à ta loi et s’est écarté, sans t’écouter. Alors se sont répandues sur nous les malédictions liées aux serments qui sont écrits dans la loi de Moïse, serviteur de Dieu, parce que nous avons péché contre Dieu.
12 Il a réalisé la parole qu’il avait prononcée contre nous et contre les chefs qui nous ont gouvernés, en faisant venir sur nous un malheur si grand qu’il n’en est jamais arrivé sous le ciel entier de semblable à celui qui est arrivé à Jérusalem.
13 Comme cela est écrit dans la loi de Moïse, tout ce malheur est venu sur nous ; et nous n’avons pas cherché à apaiser le SEIGNEUR, notre Dieu, nous ne sommes pas revenus de nos fautes, nous n’avons pas discerné ta vérité.
14 Le SEIGNEUR a veillé sur ce malheur, et il l’a fait venir sur nous ; car le SEIGNEUR, notre Dieu, est juste dans toutes les œuvres qu’il a faites, et nous ne l’avons pas écouté.
15 Et maintenant, Seigneur, notre Dieu, toi qui as fait sortir ton peuple d’Égypte d’une main forte et qui t’es fait un nom — voilà pourquoi il en est ainsi en ce jour — nous avons péché, nous avons agi en méchants.
16 Seigneur, s’il te plaît, selon tout ce que tu fais pour la justice, ta colère et ta fureur se détournent de ta ville, Jérusalem, ta montagne sacrée ; car, à cause de nos péchés et des fautes de nos pères, Jérusalem et ton peuple sont exposés aux outrages de tous ceux qui nous entourent.
17 Maintenant donc, notre Dieu, entends ma prière et mes supplications, à moi, ton serviteur ! Pour le Seigneur, fais briller ta face sur ton sanctuaire dévasté !
18 Mon Dieu, tends l’oreille et entends ! Ouvre les yeux et vois nos lieux dévastés et la ville sur laquelle ton nom est invoqué ! Car ce n’est pas à cause de ce que nous avons fait pour la justice que nous te présentons nos supplications, c’est à cause de ta grande compassion.
19 Seigneur, entends ! Seigneur, pardonne ! Seigneur, sois attentif ! Agis, ne tarde pas, pour toi–même, mon Dieu ! Car ton nom est invoqué sur ta ville et sur ton peuple.

Les 70 semaines

20 Je parlais encore, je priais, je confessais mon péché et le péché d’Israël, mon peuple, et je présentais ma supplication au SEIGNEUR, mon Dieu, en faveur de la montagne sacrée de mon Dieu ;
21 je parlais encore, en prière, quand Gabriel, l’homme que j’avais vu précédemment dans la vision, s’approcha de moi d’un vol rapide, à l’heure de l’offrande du soir.
22 Il m’instruisit en me disant : Daniel, je suis sorti, maintenant, pour te communiquer l’intelligence.
23 Au commencement de tes supplications, une parole a été émise, et je suis venu te l’annoncer ; car tu es un bien–aimé. Saisis la parole et comprends la vision.
24 Soixante–dix semaines ont été fixées sur ton peuple et sur ta ville sacrée, pour faire cesser la transgression et mettre fin aux péchés, pour faire l’expiation de la faute et amener la justice pour toujours, pour sceller vision et prophète et pour conférer l’onction à un « très–sacré ».
25 Sache–le donc et comprends ! Depuis qu’a été émise la parole disant de rétablir, de rebâtir Jérusalem, jusqu’à un chef ayant reçu l’onction, il y a sept semaines ; pendant soixante–deux semaines, places et fossés seront rétablis, rebâtis, mais en des temps d’angoisse.
26 Après les soixante–deux semaines, un homme ayant reçu l’onction sera retranché, et il n’aura personne pour lui. Le peuple d’un chef qui vient détruira la ville et le sanctuaire, et sa fin arrivera dans un déferlement ; jusqu’à la fin de la guerre des dévastations sont décidées.
27 Il fera avec la multitude une solide alliance d’une semaine, et durant la moitié de la semaine il fera cesser le sacrifice et l’offrande ; sur l’aile des horreurs, il y aura un dévastateur, jusqu’à ce que la destruction décidée fonde sur le dévastateur.

Texte de la Nouvelle Bible Segond
Copyright © Éditions Biblio.