×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  David Martin  /  2 Samuel 4.12     

2 Samuel 4.12
David Martin


Assassinat d’Ish-Bosheth

1 Quand le fils de Saül eut appris qu’Abner était mort à Hébron, ses mains devinrent lâches, et tout Israël fut étonné.
2 Or le fils de Saül avait deux capitaines de bandes, dont l’un avait nom Bahana, et l’autre Récab, fils de Rimmon Béerothien, des enfants de Benjamin ; car [la ville de] Béeroth était aussi réputée de Benjamin.
3 Et les Béerothiens s’étaient enfuis à Guittajim, et ils y ont fait leur séjour jusqu’à aujourd’hui.
4 Et Jonathan, fils de Saül avait un fils blessé aux pieds, âgé de cinq ans, lorsque le bruit [de la mort de] Saül et de Jonathan vint de Jizréhel ; et sa gouvernante le prit, et s’enfuit ; et comme elle se hâtait de fuir, il tomba, et devint boiteux ; et il fut nommé Méphiboseth.
5 Récab donc et Bahana fils de Rimmon Béerothien vinrent, et entrèrent pendant la chaleur du jour dans la maison d’Is-boseth, qui prenait son repos du midi.
6 Ainsi Récab et Bahana son frère entrèrent jusqu’au milieu de la maison, allant prendre du froment, et ils le frappèrent à la cinquième côte, et se sauvèrent.
7 Ils entrèrent donc dans la maison, lorsque Is-boseth était couché sur son lit, dans la chambre où il dormait, et ils le frappèrent, et le tuèrent ; puis ils lui ôtèrent la tête, et la prirent, et ils marchèrent par le chemin de la campagne toute cette nuit-là.
8 Et ils apportèrent la tête d’Is-boseth à David à Hébron, et ils dirent au Roi : Voici la tête d’Is-boseth fils de Saül ton ennemi, qui cherchait ta vie ; et l’Éternel a aujourd’hui vengé le Roi mon Seigneur, de Saül et de sa race.
9 Mais David répondit à Récab et à Bahana son frère, enfants de Rimmon Béerothien, et leur dit : L’Éternel qui a délivré mon âme de toute angoisse, est vivant ;
10 Que je saisis celui qui vint m’annoncer et me dire : Voilà, Saül est mort, et qui pensait m’apprendre de bonnes nouvelles et je le tuai à Tsiklag, ce qui fut le salaire que je lui devais donner pour ses bonnes nouvelles.
11 Combien plus [dois-je faire punir] ces méchants qui ont tué un homme de bien dans sa maison, sur son lit ? Maintenant donc ne redemanderai-je pas son sang de votre main, et ne vous exterminerai-je pas de la terre ?
12 David donc fit commandement à ses gens, lesquels les tuèrent et leur coupèrent les mains et les pieds, et les pendirent sur l’étang d’Hébron. Puis on prit la tête d’Is-boseth, et on l’ensevelit au sépulcre d’Abner à Hébron.

Cette Bible est dans le domaine public.