Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Louis Segond + Strongs  / 2 Samuel 4.10  / strong 1309     

2 Samuel 4.10
Louis Segond + Strongs

Strongs version complète


Assassinat d’Ish-Bosheth

1 Lorsque le fils de Saül apprit qu’Abner était mort à Hébron, ses mains restèrent sans force, et tout Israël fut dans l’épouvante.
2 Le fils de Saül avait deux chefs de bandes, dont l’un s’appelait Baana et l’autre Récab ; ils étaient fils de Rimmon de Beéroth, d’entre les fils de Benjamin.-Car Beéroth était regardée comme faisant partie de Benjamin,
3 et les Beérothiens s’étaient enfuis à Guitthaïm, où ils ont habité jusqu’à ce jour.
4 Jonathan, fils de Saül, avait un fils perclus des pieds ; et âgé de cinq ans lorsqu’arriva de Jizreel la nouvelle de la mort de Saül et de Jonathan ; sa nourrice le prit et s’enfuit, et, comme elle précipitait sa fuite, il tomba et resta boiteux ; son nom était Mephiboscheth.
5 Or les fils de Rimmon de Beéroth, Récab et Baana, se rendirent pendant la chaleur du jour à la maison d’Isch-Boscheth, qui était couché pour son repos de midi.
6 Ils pénétrèrent jusqu’au milieu de la maison, comme pour prendre du froment, et ils le frappèrent au ventre ; puis Récab et Baana, son frère, se sauvèrent.
7 Ils entrèrent donc dans la maison pendant qu’il reposait sur son lit dans sa chambre à coucher, ils le frappèrent et le firent mourir, et ils lui coupèrent la tête. Ils prirent sa tête, et ils marchèrent toute la nuit au travers de la plaine.
8 Ils apportèrent la tête d’Isch-Boscheth à David dans Hébron, et ils dirent au roi : Voici la tête d’Isch-Boscheth, fils de Saül, ton ennemi, qui en voulait à ta vie ; l’Éternel venge aujourd’hui le roi mon seigneur de Saül et de sa race.
9 David répondit à Récab et à Baana, son frère, fils de Rimmon de Beéroth : L’Éternel qui m’a délivré de tout péril est vivant !
10 celui qui est venu me dire : Voici, Saül est mort, et qui croyait m’annoncer une bonne nouvelle, je l’ai fait saisir et tuer à Tsiklag, pour lui donner le salaire de son message ;
11 et quand des méchants ont assassiné un homme juste dans sa maison et sur sa couche, combien plus ne redemanderai-je pas son sang de vos mains et ne vous exterminerai-je pas de la terre
12 Et David ordonna à ses gens de les tuer ; ils leur coupèrent les mains et les pieds, et les pendirent au bord de l’étang d’Hébron. Ils prirent ensuite la tête d’Isch-Boscheth, et l’enterrèrent dans le sépulcre d’Abner à Hébron.

Code strong pour « besowrah ou (raccourci) besorah »

Strong numéro : 1309 Parcourir le lexique
Mot original Origine du mot
בְּשׂוֹרָה

Vient de 01319

Mot translittéré Entrée du TWOT

besowrah ou (raccourci) besorah

$TWOT

Prononciation phonétique Type de mot

(bes-o-raw’) ou (bes-o-raw’)   

Nom féminin

Définition :
  1. nouvelles, bonne nouvelle, message, récompense pour bonne nouvelle
Traduit dans la Louis Segond par :

message(s), nouvelle(s), bonne nouvelle ; 6

Concordance :

2 Samuel 4.10
celui qui est venu me dire : Voici, Saül est mort , et qui croyait m’annoncer une bonne nouvelle , je l’ai fait saisir et tuer à Tsiklag, pour lui donner le salaire de son message ;

2 Samuel 18.20
Joab lui dit : Ce n’est pas toi qui dois porter aujourd’hui les nouvelles ; tu les porteras un autre jour, mais non aujourd’hui, puisque le fils du roi est mort .

2 Samuel 18.22
Achimaats, fils de Tsadok, dit encore à Joab : Quoi qu’il arrive, laisse-moi courir après Cuschi. Et Joab dit : Pourquoi veux-tu courir , mon fils ? Ce n’est pas un message qui te sera profitable .

2 Samuel 18.25
La sentinelle cria , et avertit le roi. Le roi dit  : S’il est seul, il apporte des nouvelles . Et cet homme arrivait toujours plus près.

2 Samuel 18.27
La sentinelle dit : La manière de courir du premier me paraît celle d’Achimaats, fils de Tsadok. Et le roi dit : C’est un homme de bien , et il apporte de bonnes nouvelles.

2 Rois 7.9
Puis ils se dirent l’un à l’autre : Nous n’agissons pas bien! Cette journée est une journée de bonne nouvelle ; si nous gardons le silence et si nous attendons jusqu’à la lumière du matin, le châtiment nous atteindra . Venez maintenant, et allons informer la maison du roi.


Cette Bible est dans le domaine public.