×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Lausanne  / 1 Samuel 1.2     

1 Samuel 1.2
Lausanne


Ministère de Samuel

Naissance de Samuel

1 Et il y avait un homme de Ramathaïm Tsophim, de la montagne d’Éphraïm, et son nom était Elkana. Il était fils de Jerokham, fils d’Elihou, fils de Tohou, fils de Tsouph, Ephratite.
2 Et il avait deux femmes : le nom de la première était Anne, et le nom de la seconde, Peninna ; et Peninna avait des enfants, mais Anne n’avait point d’enfants.
3 Et d’année en année, cet homme montait de sa ville pour se prosterner devant l’Éternel des armées et lui sacrifier, à Silo ; et les deux fils d’Héli, Hophni et Phinées, étaient là, sacrificateurs à l’Éternel.
4 Et le jour étant arrivé, Elkana sacrifia, et il donna des portions à Peninna sa femme, à chacun de ses fils et de ses filles.
5 Et à Anne il donna une portion double, car il aimait Anne ; et l’Éternel l’avait rendue stérile.
6 Et sa rivale la provoqua, même jusqu’à irritation, afin de la pousser à un éclat, parce que l’Éternel l’avait rendue stérile.
7 Et il en était ainsi d’année en année. Chaque fois qu’elle montait à la maison de l’Éternel, [Peninna] la provoquait ainsi ; et elle pleurait et ne mangeait pas.
8 Et Elkana, son mari, lui dit : Anne, pourquoi pleures-tu ? et pourquoi ne manges-tu pas ? et pourquoi ton cœur est-il malheureux ? Ne vaux-je pas mieux pour toi que dix fils ?
9 Et Anne se leva, après qu’on eut mangé à Silo et après qu’on eut bu (et Éli, le sacrificateur, était assis sur un trône contre un poteau de la porte du palais de l’Éternel) ;
10 et elle avait l’amertume dans l’âme, elle pria l’Éternel et pleura abondamment.
11 Et elle fit un vœu, et dit : Éternel des armées ! si tu daignes voir l’humiliation de ton esclave, et si tu te souviens de moi et n’oublies pas ton esclave, et si tu donnes à ton esclave un enfant mâle{Héb. une postérité d’hommes.} je le donnerai à l’Éternel pour tous les jours de sa vie, et le rasoir ne passera{Héb. montera.} pas sur sa tête.
12 Et comme elle redoublait ses prières devant la face de l’Éternel, il arriva qu’Éli prit garde à sa bouche.
13 Et Anne parlait dans son cœur : ses lèvres seulement se mouvaient, et sa voix ne s’entendait pas ; et Éli pensa qu’elle était ivre.
14 Et Éli lui dit : Jusques à quand seras-tu ivre ? Fais passer ton vin{Héb. de dessus toi.}
15 Et Anne répondit et dit : Non, mon seigneur. Je suis une femme qui souffre en son esprit. Je n’ai bu ni vin ni boisson enivrante ; mais j’ai épanché mon âme devant la face de l’Éternel.
16 Ne mets pas ton esclave au rang des filles de Bélial ; car c’est dans la grandeur de ma plainte et de mon irritation que j’ai parlé jusqu’à présent.
17 Et Éli répondit et dit : Va en paix, et que le Dieu d’Israël t’accorde la demande que tu lui as faite.
18 Et elle dit : Que ta servante trouve grâce à tes yeux ! Et cette femme s’en alla son chemin, et elle mangea, et son visage ne fut plus le même.
19 Et ils se levèrent de bonne heure le matin, et se prosternèrent devant la face de l’Éternel ; et ils s’en retournèrent et s’en allèrent à leur maison, à Rama. Et Elkana connut Anne, sa femme, et l’Éternel se souvint d’elle.
20 Et il arriva, au bout de l’année{Ou dans le courant de l’année.} qu’Anne, ayant conçu, enfanta un fils. Et elle l’appela du nom de Samuel (demandé à Dieu) ; car [dit-elle], je l’ai demandé à l’Éternel.
21 Et l’homme, Elkana, monta avec toute sa maison, pour sacrifier à l’Éternel le sacrifice annuel et son vœu.
22 Et Anne ne monta pas ; car elle dit à son mari : Quand le jeune garçon sera sevré, je le mènerai, et il sera présenté devant la face de l’Éternel, et il habitera là pour toujours.
23 Et Elkana, son mari, lui dit : Fais ce qui sera bon à tes yeux ; demeure jusqu’à ce que tu l’aies sevré. Seulement, que l’Éternel accomplisse sa parole ! Et la femme demeura, et elle allaita son fils jusqu’à ce qu’elle le sevrât.
24 Et quand elle l’eut sevré, elle le fit monter avec elle, avec trois jeunes taureaux, et un épha de farine et une outre de vin ; et elle le mena à la maison de l’Éternel, à Silo ; et le jeune garçon était fort jeune.
25 Et ils égorgèrent le taureau, et ils menèrent le jeune garçon vers Éli.
26 Et elle dit : Ah ! mon seigneur, [aussi vrai que] ton âme vit, mon seigneur, je suis la femme qui se tenait ici, près de toi, pour prier l’Éternel.
27 C’est pour l’enfant que voilà que j’ai prié l’Éternel, et il m’a accordé la demande que je lui avais faite.
28 C’est pourquoi aussi je l’ai accordé à l’Éternel : pour tous les jours de sa vie il est accordé à l’Éternel. Et ils se prosterna là devant l’Éternel.

Cette Bible est dans le domaine public.