×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Lausanne  /  2 Samuel 4.12     

2 Samuel 4.12
Lausanne


Assassinat d’Ish-Bosheth

1 Et le fils de Saül apprit qu’Abner était mort à Hébron, et ses mains devinrent lâches, et tout Israël fut dans l’épouvante.
2 Et le fils de Saül avait deux hommes, chefs de bandes ; le nom de l’un était Baana, et le nom du second, Récab. [Ils étaient] fils de Rimmon, le Béérothien, d’entre les fils de Benjamin ; car Bééroth aussi est réputée de Benjamin,
3 et les Béérothiens se sont enfuis à Guitthaïm, et ils y ont séjourné jusqu’à ce jour.
4 Et Jonathan, fils de Saül, avait un fils perclus des pieds. Il était âgé de cinq ans lorsque la nouvelle touchant Saül et Jonathan arriva de Jizréel, et sa nourrice le prit et s’enfuit, et il arriva que, dans la précipitation de la fuite, il tomba et fut estropié ; et son nom était Méphibosceth.
5 Et les fils de Rimmon, le Béérothien, Récab et Baana, allèrent et entrèrent, à la chaleur du jour, dans la maison d’Isbosceth, pendant qu’il était couché pour son repos de midi ;
6 et ils entrèrent jusqu’au milieu de la maison, [comme] pour prendre du froment, et ils le frappèrent au ventre ; et Récab et Baana, son frère, s’échappèrent.
7 Ainsi ils entrèrent dans la maison pendant qu’il était couché sur son lit, dans sa chambre à coucher, et ils le frappèrent et le firent mourir, et lui ôtèrent la tête. Et ils prirent sa tête et marchèrent toute la nuit par le chemin de la plaine ;
8 et ils apportèrent la tête d’Isbosceth à David, à Hébron, et ils dirent au roi : Voici la tête d’Isbosceth, fils de Saül, ton ennemi, qui cherchait ton âme. En ce jour l’Éternel a donné vengeance au roi, mon seigneur, de Saül et de sa postérité !
9 Et David répondit à Récab et à Baana, son frère, fils de Rimmon, le Béérothien, et leur dit : L’Éternel est vivant, qui a racheté mon âme de toutes ses détresses,
10 que celui qui me fit rapport, en disant : Voici, Saül est mort ! et qui était à ses propres yeux comme un messager de bonnes nouvelles, je le saisis et je le tuai, à Tsiklag, lorsqu’il [s’attendait] que je lui donnerais la récompense de sa bonne nouvelle !
11 Combien plus, quand des hommes méchants ont tué un homme juste, dans sa maison, sur sa couche, ne redemanderais-je pas maintenant son sang de vos mains, et ne vous ôterais-je{Héb. consumerais-je.} pas de la terre !
12 Et David commanda aux jeunes gens, qui les tuèrent, et leur coupèrent les mains et les pieds, et les pendirent au bord de l’étang, à Hébron. Quant à la tête d’Isbosceth, ils la prirent et l’enterrèrent dans le sépulcre d’Abner, à Hébron.

Cette Bible est dans le domaine public.