×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Ezéchiel 13     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Ezéchiel 13
Segond « Colombe »


Condamnation des prétendus prophètes

1 La parole de l’Éternel me fut adressée en ces mots :
2 Fils d’homme,
Prophétise contre les prophètes d’Israël qui prophétisent,
Tu diras à ceux qui prophétisent selon leur propre cœur :
Écoutez la parole de l’Éternel !
3 Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel :
Malheur aux prophètes insensés,
Qui suivent leur propre esprit sans avoir rien vu !
4 Tels des renards au milieu des ruines,
Tels sont tes prophètes, ô Israël !
5 Vous n’êtes pas montés sur les brèches
Pour protéger la maison d’Israël par une clôture,
Tenant ferme au combat,
Au jour de l’Éternel.
6 Leurs visions sont vaines et leur divination mensongère ;
Ils disent : Oracle de l’Éternel !
Or l’Éternel ne les a pas envoyés ;
Ils font espérer que leur parole s’accomplira.
7 Les visions que vous avez ne sont-elles pas vaines,
Et les prédictions que vous prononcez ne sont-elles pas mensongères ?
Vous dites : Oracle de l’Éternel !
Or je n’ai point parlé.
8 Eh bien ! ainsi parle le Seigneur, l’Éternel :
Puisque votre parole n’est que vanité
Et que vos visions ne sont que mensonge,
Eh bien ! me voici à présent contre vous,
— Oracle du Seigneur, l’Éternel — ;
9 Ma main sera contre les prophètes
Dont les visions sont vaines
Et la divination mensongère ;
Ils ne demeureront pas dans l’intimité de mon peuple,
Ils ne seront pas inscrits sur les listes de la maison d’Israël,
Ils n’arriveront pas jusqu’au territoire d’Israël,
Et vous reconnaîtrez que je suis le Seigneur, l’Éternel.
10 Ainsi, puisqu’ils égarent mon peuple,
En disant : Paix ! quand il n’y a point de paix,
— Et mon peuple bâtit un mur,
Et les voici qui l’enduisent de badigeon —,
11 Dis à ceux qui l’enduisent de badigeon :
Elle s’écroulera !
Une pluie violente est déjà survenue ;
Vous, pierres de grêle, vous tomberez,
Et le vent des tempêtes fera (tout) éclater.
12 Et voici la muraille qui s’écroule !
Ne vous dira-t-on pas :
Où est l’enduit dont vous l’avez couverte ?
13 Eh bien ! ainsi parle le Seigneur, l’Éternel :
Je ferai, dans ma fureur, éclater la tempête ;
Il surviendra, dans ma colère, une pluie violente ;
Et des pierres de grêle tomberont avec fureur pour (tout) exterminer.
14 J’abattrai la muraille
Que vous avez enduite de badigeon,
Je lui ferai toucher la terre,
Et ses fondations seront mises à nu ;
Elles s’écrouleront, et vous périrez au milieu d’elles,
Et vous reconnaîtrez que je suis l’Éternel.
15 J’irai jusqu’au terme de ma fureur contre la muraille
Et contre ceux qui l’ont enduite de badigeon ;
Et je vous dirai :
Plus de muraille !
Plus personne de ceux qui l’enduisaient,
16 Des prophètes d’Israël qui prophétisent sur Jérusalem,
Et qui ont sur elle des visions de paix
Quand il n’y a point de paix !
— Oracle du Seigneur, l’Éternel.
17 Toi, fils d’homme,
Tourne ta face vers les filles de ton peuple
Qui prophétisent selon leur propre cœur,
Et prophétise contre elles !
18 Tu diras : Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel :
Malheur à celles qui fabriquent des coussinets pour tous les poignets,
Et qui font des voiles pour la tête (des gens) de toute taille,
Pour faire la chasse aux âmes !
Est-ce que vous ferez ainsi la chasse aux âmes de mon peuple,
Tout en gardant la vie pour vos âmes à vous ?
19 Vous me déshonorez auprès de mon peuple
Pour des poignées d’orge et des morceaux de pain,
En tuant des âmes qui ne doivent pas mourir,
Et en faisant vivre des âmes qui ne doivent pas vivre,
Quand vous mentez à mon peuple qui écoute le mensonge.
20 C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l’Éternel :
Me voici ! Je m’en prends à vos coussinets
Qui vous servent à faire la chasse aux âmes comme à des oiseaux.
Je les déchirerai de dessus vos bras ;
Et je dégagerai les âmes
Que vous chassez comme des oiseaux.
21 Je déchirerai aussi vos voiles
Et je délivrerai mon peuple de vos mains ;
Ils ne serviront plus de piège entre vos mains,
Et vous reconnaîtrez que je suis l’Éternel.
22 Parce que vous démoralisez le cœur du juste par des mensonges,
Quand moi-même je ne l’ai pas attristé,
Et parce que vous fortifiez les mains du méchant
Pour l’empêcher de revenir de sa mauvaise voie et pour le faire vivre,
23 Vous n’aurez plus de vaines visions
Et vous ne vous livrerez plus à la divination ;
Je délivrerai mon peuple de vos mains.
Et vous reconnaîtrez que je suis l’Éternel.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.