×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  2 Chroniques 24     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

2 Chroniques 24
Segond « Colombe »


Règne de Joas

1 Joas avait sept ans lorsqu’il devint roi et il régna quarante ans à Jérusalem. Sa mère se nommait Tsibya, de Beér-Chéba.
2 Joas fit ce qui est droit aux yeux de l’Éternel pendant toute la vie du sacrificateur Yehoyada.
3 Yehoyada prit pour Joas deux femmes, et Joas engendra des fils et des filles.
4 Après cela, Joas eut à cœur de rénover la maison de l’Éternel.
5 Il rassembla les sacrificateurs et les Lévites, et leur dit : Sortez vers les villes de Juda, et vous recueillerez dans tout Israël de l’argent, chaque année, pour réparer la maison de votre Dieu ; mettez de l’empressement à cette affaire. Mais les Lévites ne s’empressèrent pas.
6 Le roi appela le souverain sacrificateur Yehoyada et lui dit : Pourquoi n’as-tu pas demandé des comptes aux Lévites qui doivent apporter de Juda et de Jérusalem la contribution imposée par Moïse, serviteur de l’Éternel, à l’assemblée d’Israël pour la tente du Témoignage
7 Car la malfaisante Athalie et ses fils ont ravagé la maison de Dieu et utilisé pour les Baals toutes les choses consacrées de la maison de l’Éternel.
8 Alors le roi dit qu’on fasse un coffre et qu’on le place à la porte de la maison de l’Éternel, à l’extérieur.
9 On publia une annonce dans Juda et dans Jérusalem aux termes de laquelle on (devait) apporter à l’Éternel la contribution imposée par Moïse, serviteur de l’Éternel, à Israël dans le désert.
10 Tous les chefs et tout le peuple s’en réjouirent et ils l’apportaient et la jetaient dans le coffre jusqu’à ce qu’il soit plein
11 quand c’était le moment d’apporter le coffre à l’inspection royale par l’intermédiaire des Lévites — c’est-à-dire quand on voyait qu’il y avait beaucoup d’argent — le secrétaire du roi et le commissaire du souverain sacrificateur venaient vider le coffre ; ils le prenaient et le remettaient à sa place ; ils procédaient ainsi journellement et recueillaient de l’argent en abondance.
12 Le roi et Yehoyada le donnaient à ceux qui étaient chargés de faire exécuter l’ouvrage dans la maison de l’Éternel et qui engageaient comme salariés des tailleurs de pierres et des charpentiers pour rénover la maison de l’Éternel, ainsi que des ouvriers sur fer et sur bronze pour réparer la maison de l’Éternel.
13 Ceux qui étaient chargés de l’ouvrage travaillèrent, et les réparations s’exécutèrent par leur intermédiaire. Ils remirent en état la maison de Dieu et la consolidèrent.
14 Lorsqu’ils eurent achevé, ils apportèrent devant le roi et devant Yehoyada le reste de l’argent. On en fit des objets pour la maison de l’Éternel, des accessoires pour le service et pour les holocaustes, des coupes, et (d’autres) objets d’or et d’argent. Et, pendant toute la vie de Yehoyada, on offrit continuellement des holocaustes dans la maison de l’Éternel.
15 Yehoyada devint vieux et mourut rassasié de jours. Il était âgé de 130 ans au moment de sa mort.
16 On l’ensevelit dans la cité de David avec les rois, parce qu’il avait fait du bien en Israël, ainsi qu’à l’égard de Dieu et à l’égard de sa maison.
17 Après la mort de Yehoyada, les chefs de Juda vinrent se prosterner devant le roi. Alors le roi les écouta.
18 Ils abandonnèrent la maison de l’Éternel, le Dieu de leurs pères, et ils rendirent un culte aux Achéra et aux idoles. L’indignation de l’Éternel (se manifesta) contre Juda et sur Jérusalem, parce qu’ils s’étaient ainsi rendus coupables.
19 L’Éternel envoya parmi eux des prophètes pour les faire revenir à lui. Les prophètes leur apportèrent leur témoignage, mais ils ne prêtèrent pas l’oreille.
20 L’Esprit de Dieu revêtit Zacharie, fils du sacrificateur Yehoyada, il se tint devant le peuple et lui dit : Ainsi parle Dieu : Pourquoi transgressez-vous les commandements de l’Éternel ? Vous n’aurez pas de succès, car vous avez abandonné l’Éternel : il vous abandonnera.
21 Alors ils conspirèrent contre lui et le lapidèrent par ordre du roi, dans le parvis de la maison de l’Éternel.
22 Le roi Joas n’avait pas gardé le souvenir de la bienveillance avec laquelle Yehoyada, père de Zacharie, avait agi à son égard : il tua son fils. Zacharie dit en mourant : Que l’Éternel voie et qu’il demande des comptes !
23 Au bout d’un an, l’armée des Syriens monta contre Joas. Ils vinrent en Juda et à Jérusalem. Ils massacrèrent parmi le peuple tous les chefs du peuple et ils envoyèrent au roi de Damas tout leur butin.
24 L’armée des Syriens arriva avec un petit nombre d’hommes ; et cependant l’Éternel livra entre leurs mains une armée très considérable, parce qu’ils avaient abandonné l’Éternel, le Dieu de leurs pères. Ainsi les Syriens furent l’instrument d’un jugement contre Joas.
25 Lorsqu’ils se furent éloignés de lui, après l’avoir abandonné dans de grandes souffrances, ses serviteurs conspirèrent contre lui à cause du sang des fils du sacrificateur Yehoyada ; ils le tuèrent sur son lit, et il mourut. On l’ensevelit dans la cité de David, mais on ne l’ensevelit pas dans les tombes des rois.
26 Voici ceux qui conspirèrent contre lui : Zabad, fils de Chimeath, (femme) Ammonite, et Yozabad, fils de Chimrith, (femme) Moabite.
27 Quant à ses fils, au grand nombre de prophéties contre lui, et aux réparations faites à la maison de Dieu, cela est écrit dans le commentaire du livre des rois. Son fils Amatsia régna à sa place.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.