×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Louanges 11     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Louanges 11
André Chouraqui


1 Au chorège. De David. En IHVH-Adonaï je m’abrite. Quoi ! vous dites à mon être : « Erre en tes montagnes, oiseau. » 2 Oui, voici, les criminels bandent l’arc ; ils préparent leur flèche sur la corde pour tirer dans l’obscurité sur les cœurs droits. 3 Oui, les soubassements sont cassés. Le juste, qu’a-t-il commis ? 4 IHVH-Adonaï, au palais de son sanctuaire, IHVH-Adonaï, aux ciels est son trône ; ses yeux contemplent, ses paupières examinent les fils de l’homme. 5 IHVH-Adonaï examine le juste. Le criminel, l’amant de la violence, son être les hait. 6 Il fait pleuvoir sur les criminels des braises, le feu, le soufre, le souffle incendiaire, la part de leur coupe. 7 Oui, juste, IHVH-Adonaï aime les justifications ; l’équitable contemple ses faces.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf