×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Shemouël 2 4     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Shemouël 2 4
André Chouraqui


Ish-Boshèt est assasiné

1 Le fils de Shaoul l’entend, oui, Abnér est mort à Hèbrôn. Ses mains se relâchent et tout Israël s’affole.
2 Le fils de Shaoul a deux hommes, des chefs de troupe. Nom de l’un, Ba’ana. Nom du deuxième, Rékhab, fils de Rimôn, le Beéroti, des Benéi Biniamîn. Oui, Beérot aussi était compté dans Biniamîn.
3 Les Beérotîm fuient à Guitaîm et y demeurent jusqu’à ce jour.
4 Iehonatân bèn Shaoul avait un fils infirme des pieds. Il avait cinq ans à la rumeur venue d’Izre’èl concernant Shaoul et Iehonatân. La nourrice le porta et s’enfuit. Et c’est dans sa précipitation à fuir, il était tombé et il boitillait. Son nom : Mephiboshèt.
5 Rékhab et Ba’ana, les fils de Rimôn, le Beéroti, étaient venus dans la chaleur du jour, à la maison d’Ish-Boshèt. Il était couché pour le coucher de midi.
6 Ils viennent là, à l’intérieur de la maison, et prennent du blé, et le frappent à la bedaine. Rékhab et Ba’ana, son frère, se faufilent.
7 Ils viennent dans la maison. Il était couché sur son lit dans sa chambre à coucher. Ils le frappent, le mettent à mort et lui coupent la tête. Ils prennent sa tête et vont sur la route de la steppe toute la nuit.
8 Ils font venir la tête d’Ish-Boshèt à David, à Hèbrôn, et disent au roi : « Voici la tête d’Ish-Boshèt bèn Shaoul, ton ennemi, qui cherchait ton être. IHVH-Adonaï donne à mon Adôn, le roi, aujourd’hui, les vengeances contre Shaoul et sa semence. »

David venge Ish-Boshèt

9 David répond à Rékhab et à Ba’ana, son frère, les fils de Rimôn, le Beéroti, et leur dit : « Vive IHVH-Adonaï qui a racheté mon être à toute détresse !
10 Oui, celui qui m’avait rapporté pour dire : ‹ Voici, Shaoul est mort !’ était à ses yeux porteur d’une annonce. Je l’ai saisi et l’ai tué à Siqlag. C’est ce que je lui ai donné en fait d’annonce.
11 Et plus, quand des hommes, des criminels, tuent un homme juste dans sa maison, sur sa couche. Et maintenant, ne demanderai-je pas son sang de vos mains ? Je vous brûlerai sur terre. »
12 David l’ordonne aux adolescents : ils les tuent et cisaillent leurs mains et leurs pieds. Ils les pendent à la Piscine à Hébrôn. Ils prennent la tête d’Ish-Boshèt et l’ensevelissent dans le sépulcre d’Abnér, à Hébrôn.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf