×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Bible Pirot-Clamer  / 1 Samuel 1     

1 Samuel 1
Bible Pirot-Clamer


Ministère de Samuel

Naissance de Samuel

1 Il y avait un homme de Ramathaïm, Sophite, de la montagne d’Ephraïm, nommé Elcana, fils de Jéroham, fils d’Eliu, fils de Thohu, fils de Suph, Ephraïmite.
2 Il avait deux femmes, dont l’une s’appelait Anne et l’autre Phénenna. Phénenna avait des enfants, mais Anne n’en avait pas.
3 Cet homme montait de sa ville, chaque année, pour adorer Yahweh des armées et lui offrir des sacrifices à Silo. Là étaient Héli et ses deux fils, Ophni et Phinées, prêtres de Yahweh.
4 Le jour vint où Elcana offrit un sacrifice et il donna des portions à Phénenna, sa femme, et à tous ses fils et toutes ses filles,
5 tandis qu’à Anne il ne donna qu’une seule portion ; pourtant il aimait Anne, mais Yahweh l’avait rendue stérile.
6 Or sa rivale redoublait encore son affliction, au point de l’insulter de ce que Yahweh l’avait frappée de stérilité.
7 Ainsi faisait-il chaque année, lorsqu’elle montait à la maison de Yahweh, et ainsi l’affligeait Phénenna. Elle se mit à pleurer et ne mangea point.
8 Et Elcana, son mari, de lui dire : “Anne, pourquoi pleures-tu et pourquoi ne manges-tu pas ? Pourquoi ton cœur est-il triste ? Est-ce que je ne suis pas meilleur pour toi que dix fils ?”
9 Anne se leva, après qu’on eut mangé et bu à Silo. Héli, le (grand) prêtre, était assis sur son siège, contre le montant de la porte du temple de Yahweh.
10 Et elle, dans l’amertume de son âme, pria le Seigneur avec grande abondance de larmes,
11 et elle fit un vœu, disant : “Seigneur des armées, si vous daignez regarder l’affliction de votre servante, si vous vous souvenez de moi et si vous n’oubliez pas votre servante, et si vous accordez à votre servante un enfant mâle, je le donnerai à Yahweh tous les jours de sa vie, et le ciseau ne passera pas sur sa tête.”
12 Il arriva que, comme elle prolongeait sa prière devant Yahweh, Héli observa ses lèvres.
13 Or Anne parlait dans son cœur : seules ses lèvres remuaient et on n’entendait pas sa voix, en sorte qu’Héli la crut ivre.
14 Héli lui dit alors : “Jusqu’à quand laisseras-tu voir ton ivresse ? Fais passer ton vin.”
15 Anne répondit : “Non, mon seigneur ! je suis une femme au cœur affligé, et je n’ai bu ni vin ni boisson enivrante, mais j’épanchais mon âme devant Yahweh.
16 Ne prends pas ta servante pour une femme pervertie, car c’est par l’excès de ma peine et de ma douleur que j’ai parlé jusqu’à présent.”
17 Héli reprit la parole et dit : “Va en paix et que le Dieu d’Israël exauce la prière que tu lui as adressée.”
18 Elle dit : “Puisse ta servante trouver grâce à tes yeux !” Et la femme alla son chemin : elle mangea, et son visage n’était plus le même.
19 Ils se levèrent dès le matin et, s’étant prosternés en présence de Yahweh, ils s’en retournèrent et rentrèrent dans leur maison à Rama.
20 Elcana connut Anne, sa femme, et Yahweh se souvint d’elle. Après le temps révolu, Anne, ayant conçu, enfanta un fils, qu’elle appela du nom de Samuel, car, dit-elle : “Je l’ai demandé à Yahweh.”
21 Elcana, son mari, monta avec toute sa famille pour offrir à Yahweh le sacrifice annuel ainsi que ses vœux.
22 Mais Anne ne monta pas, car elle dit à son mari : “Quand l’enfant sera sevré, je l’amènerai pour qu’il soit présenté devant Yahweh, et il restera là pour toujours.”
23 Elcana, son mari, lui dit : “Fais ce qui semble bon à tes yeux : reste jusqu’à ce que tu l’aies sevré. Puisse seulement Yahweh réaliser sa parole !” Sa femme resta donc et elle allaita son enfant jusqu’à ce qu’elle l’eût sevré.
24 Quand elle l’eut sevré, elle l’amena avec elle, en prenant un taureau de trois ans, une mesure de farine et une outre de vin. Elle vint donc à la maison de Yahweh, à Silo, et l’enfant était avec eux.
25 Ils immolèrent le taureau, puis ils conduisirent l’enfant à Héli.
26 Et elle dit : “Je t’en prie, mon seigneur : aussi vrai que ton âme vit, je suis la femme qui se tenait debout près de toi, ici même, pour prier Yahweh.
27 C’est pour cet enfant que je priais, et Yahweh a exaucé la demande que je lui ai adressée.
28 Et moi aussi, je le donne à Yahweh : pour tous les jours qu’il vivra, il est donné à Yahweh.” Et ils adorèrent là Yahweh.

Cette Bible est dans le domaine public.