Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Ésaïe 29
Bible Annotée Bible annotée interlinéaire Bible annotée double colonne

Pour afficher les notes cliquez sur les versets en noir et gras.

1 Malheur à Ariel, à Ariel, à la cité où David a dressé sa tente ! Ajoutez année à année ; laissez revenir les solennités, 2 et je serrerai de près Ariel ; et elle ne sera que plaintes et gémissements ; mais elle sera pour moi comme Ariel ! 3 Je camperai tout autour de toi ; je t’enserrerai d’assiégeants et j’établirai contre toi des retranchements. 4 Tu seras abaissée ; c’est de terre que s’élèvera ta voix, et de la poussière que s’échappera ta parole ; ta voix sortira de la terre comme celle d’un spectre, et ta parole montera de la poussière comme un chuchotement. 5 Mais la multitude de tes ennemis sera comme la poudre menue, et la multitude des violents comme la paille qui s’envole ; et soudain, en un instant, c’en sera fait. 6 Tu seras visitée par l’Éternel des armées avec fracas, tonnerre et grand bruit, tempête, tourbillon et flamme de feu dévorant. 7 Et comme il en est d’un songe, d’une vision de la nuit, ainsi il en sera de toute la multitude des nations qui marchent contre Ariel et de tous ceux qui marchent contre elle et contre sa forteresse et qui la serrent de près ; 8 et comme un homme affamé ; songe qu’il mange ; et il se réveille, et son âme est vide ; et comme un homme qui a soif songe qu’il boit ; et il se réveille, et voici il est las, et son âme est altérée ; telle sera toute la multitude des nations qui marchent contre la montagne de Sion. 9 Étonnez-,vous…, vous serez dans la stupeur ! Aveuglez-vous… vous serez aveuglés ! Ils sont ivres, mais non pas de vin ; ils chancellent, mais non pas de cervoise ! 10 Car l’Éternel a répandu sur vous un esprit de léthargie ; il a bouché vos yeux, les prophètes ; il a jeté un voile sur vos têtes, les voyants. 11 Et toutes les visions sont devenues pour vous comme les paroles d’un-livre scellé ; on le donne à un homme qui sait lire, en disant : Lis donc cela ! Et il dit : Je ne puis, car cela est scellé. 12 Et on donne le livre à un homme qui ne sait pas lire, en disant : Lis donc cela ! Et il dit : Je ne sais pas lire. 13 Le Seigneur dit : Puisque ce peuple s’approche de moi en paroles et m’honore des lèvres, tandis qu’il éloigne son cœur de moi, et que le culte qu’ils me rendent n’est qu’une leçon apprise des hommes ; 14 à cause de cela, voici, je continuerai à user de prodiges avec ce peuple, de prodiges étranges ; et la sagesse de ses sages périra, et l’intelligence de ses intelligents disparaîtra. 15 Malheur à ceux qui cachent leurs desseins bien loin de l’Éternel, et dont l’œuvre se fait dans les ténèbres, et qui disent : Qui nous voit, et qui nous connaît ? 16 Ô folie ! Le potier compte-t-il donc pour de l’argile, que l’œuvre dise de l’ouvrier : Il ne m’a point fait ! Et le pot du potier : Il n’y entend rien ! 17 Dans bien peu de temps, le Liban ne sera-t-il pas changé en verger, et le verger ne sera-t-il pas compté comme forêt ? 18 En ce jour-là, les sourds entendront les paroles du livre, et, sortant des ténèbres et de l’obscurité, les yeux des aveugles verront ; 19 les débonnaires auront joie sur joie en l’Éternel, et les pauvres parmi les hommes tressailleront d’allégresse dans le Saint d’Israël. 20 Car le violent aura disparu, et le moqueur ne sera plus, et tous ceux qui méditent l’iniquité seront exterminés, 21 ceux qui condamnent un homme pour un mot, qui tendent des piéges à celui qui les confond à la porte, et qui perdent le juste par leurs faussetés. 22 C’est pourquoi, ainsi a dit à la maison de Jacob l’Éternel, qui racheta Abraham : Jacob n’aura plus à rougir, et sa face ne pâlira plus ; 23 car quand lui, quand ses fils verront l’œuvre de mes mains au milieu d’eux, ils sanctifieront mon nom ; ils sanctifieront le Saint de Jacob, et ils redouteront le Dieu d’Israël ; 24 ceux qui avaient l’esprit égaré apprendront la sagesse, et ceux qui murmuraient recevront l’instruction.

Note

commentaire précédent (verset 5)

Commentaire biblique du verset 6

Comparez Ésaïe 30.30-33.

Tu seras visitée. Le mot visiter, employé si souvent pour désigner l’intervention de Dieu quand il punit, est pris ici dans un sens à la fois favorable et défavorable : la visitation divine sauvera Jérusalem, mais en détruisant les Assyriens. Cette intervention miraculeuse est dépeinte par l’image d’un orage terrible.

commentaire suivant (verset 7)

Commentaire biblique de Ésaïe 29.6