Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

’akal
Lexique biblique hébreu

Strong numéro : 398 Parcourir le lexique
Mot hébreu original Origine du mot
אָכַל

Une racine primaire

Mot hébreu (translittéré) Type de mot

’akal (aw-kal’)

Verbe

Définition de « ’akal » en hébreu :
  1. manger, dévorer, se nourrir
    1. manger (pour êtres humains, bêtes, ou oiseaux) dévorer, consumer (pour un feu) dévorer, détruire (par exemple par la peste, la sécheresse) dévorer (par oppression)
    2. ce qui est mangé (par les hommes)
« ’akal » est traduit dans la Louis Segond par :

manger 480, dévorer 110, consumer 30, div.... ; 809

Concordance biblique du mot hébreu « ’akal » :

Genèse (54) Exode (44) Lévitique (81) Nombres (24) Deutéronome (71) Josué (3) Juges (14) Ruth (3) 1 Samuel (24) 2 Samuel (21) 1 Rois (33) 2 Rois (24) 1 Chroniques (2) 2 Chroniques (7) Esdras (4) Néhémie (9) Esther (1) Job (19) Psaumes (27) Proverbes (15) Ecclésiaste (14) Cantique (2) Esaïe (49) Jérémie (37) Lamentations (4) Ezéchiel (52) Daniel (5) Osée (14) Joël (7) Amos (14) Abdias (1) Michée (3) Nahum (5) Habakuk (2) Sophonie (2) Aggée (1) Zacharie (7) Malachie (1)

Concordance de « ’akal » dans Genèse

Genèse 2.16
L’Éternel Dieu donna cet ordre à l’homme: Tu pourras (’akal) manger (’akal) de tous les arbres du jardin;

Genèse 2.17
mais tu ne mangeras (’akal) pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras (’akal) , tu mourras .

Genèse 3.1
Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l’Éternel Dieu avait faits . Il dit à la femme: Dieu a-t-il réellement dit : Vous ne mangerez (’akal) pas de tous les arbres du jardin?

Genèse 3.2
La femme répondit au serpent: Nous mangeons (’akal) du fruit des arbres du jardin.

Genèse 3.3
Mais quant au fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous n’en mangerez (’akal) point et vous n’y toucherez point, de peur que vous ne mouriez .

Genèse 3.5
mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez (’akal) , vos yeux s’ouvriront , et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.

Genèse 3.6
La femme vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence ; elle prit de son fruit, et en mangea (’akal) ; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d’elle, et il en mangea (’akal) .

Genèse 3.11
Et l’Éternel Dieu dit : Qui t’a appris que tu es nu? Est-ce que tu as mangé (’akal) de l’arbre dont je t’avais défendu de manger (’akal) ?

Genèse 3.12
L’homme répondit : La femme que tu as mise auprès de moi m’a donné de l’arbre, et j’en ai mangé (’akal) .

Genèse 3.13
Et l’Éternel Dieu dit à la femme: Pourquoi as-tu fait cela? La femme répondit : Le serpent m’a séduite , et j’en ai mangé (’akal) .

Genèse 3.14
L’Éternel Dieu dit au serpent: Puisque tu as fait cela, tu seras maudit entre tout le bétail et entre tous les animaux des champs, tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras (’akal) de la poussière tous les jours de ta vie.

Genèse 3.17
Il dit à l’homme: Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé (’akal) de l’arbre au sujet duquel je t’avais donné cet ordre : Tu n’en mangeras (’akal) point! le sol sera maudit à cause de toi. C’est à force de peine que tu en tireras ta nourriture (’akal) tous les jours de ta vie,

Genèse 3.18
il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras (’akal) de l’herbe des champs.

Genèse 3.19
C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras (’akal) du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris ; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière.

Genèse 3.22
L’Éternel Dieu dit : Voici, l’homme est devenu comme l’un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d’avancer sa main, de prendre de l’arbre de vie, d’en manger (’akal) , et de vivre éternellement.

Genèse 6.21
Et toi, prends de tous les aliments que l’on mange (’akal) , et fais-en une provision auprès de toi, afin qu’ils te servent de nourriture ainsi qu’à eux.

Genèse 9.4
Seulement, vous ne mangerez point (’akal) de chair avec son âme, avec son sang.

Genèse 14.24
Seulement, ce qu’ont mangé (’akal) les jeunes gens, et la part des hommes qui ont marché avec moi, Aner, Eschcol et Mamré: eux, ils prendront leur part.

Genèse 18.8
Il prit encore de la crème et du lait, avec le veau qu’on avait apprêté , et il les mit devant eux. Il se tint lui-même à leurs côtés, sous l’arbre. Et ils mangèrent (’akal) .

Genèse 19.3
Mais Lot les pressa tellement qu’ils vinrent chez lui et entrèrent dans sa maison. Il leur donna un festin, et fit cuire des pains sans levain. Et ils mangèrent (’akal) .

Genèse 24.33
Puis, il lui servit à manger (’akal). Mais il dit : Je ne mangerai (’akal) point, avant d’avoir dit ce que j’ai à dire. Parle ! dit Laban.

Genèse 24.54
Après quoi, ils mangèrent (’akal) et burent , lui et les gens qui étaient avec lui, et ils passèrent la nuit . Le matin, quand ils furent levés , le serviteur dit : Laissez-moi retourner vers mon seigneur.

Genèse 25.34
Alors Jacob donna à Esaü du pain et du potage de lentilles. Il mangea (’akal) et but , puis se leva et s’en alla . C’est ainsi qu’Esaü méprisa le droit d’aînesse.

Genèse 26.30
Isaac leur fit un festin, et ils mangèrent (’akal) et burent .

Genèse 27.4
Fais -moi un mets comme j’aime , et apporte -le-moi à manger (’akal) , afin que mon âme te bénisse avant que je meure .

Genèse 27.7
Apporte -moi du gibier et fais -moi un mets que je mangerai (’akal) ; et je te bénirai devant l’Éternel avant ma mort.

Genèse 27.10
et tu le porteras à manger (’akal) à ton père, afin qu’il te bénisse avant sa mort.

Genèse 27.19
Jacob répondit à son père: Je suis Esaü, ton fils aîné; j’ai fait ce que tu m’as dit . Lève -toi, je te prie, assieds -toi, et mange (’akal) de mon gibier, afin que ton âme me bénisse .

Genèse 27.25
Isaac dit : Sers -moi, et que je mange (’akal) du gibier de mon fils, afin que mon âme te bénisse . Jacob le servit , et il mangea (’akal) ; il lui apporta aussi du vin, et il but .

Genèse 27.31
Il fit aussi un mets, qu’il porta à son père; et il dit à son père: Que mon père se lève et mange (’akal) du gibier de son fils, afin que ton âme me bénisse !

Genèse 27.33
Isaac fut saisi d’une grande, d’une violente émotion , et il dit : Qui est donc celui qui a chassé du gibier, et me l’a apporté ? J’ai mangé (’akal) de tout avant que tu vinsses , et je l’ai béni . Aussi sera-t-il béni .

Genèse 28.20
Jacob fit un vœu, en disant : Si Dieu est avec moi et me garde pendant ce voyage que je fais , s’il me donne du pain à manger (’akal) et des habits pour me vêtir ,

Genèse 31.15
Ne sommes-nous pas regardées par lui comme des étrangères, puisqu’il nous a vendues , et qu’il a mangé (’akal) (’akal) notre argent?

Genèse 31.38
Voilà vingt ans que j’ai passés chez toi; tes brebis et tes chèvres n’ont point avorté , et je n’ai point mangé (’akal) les béliers de ton troupeau.

Genèse 31.40
La chaleur me dévorait (’akal) pendant le jour, et le froid pendant la nuit, et le sommeil fuyait de mes yeux.

Genèse 31.46
Jacob dit à ses frères: Ramassez des pierres. Ils prirent des pierres, et firent un monceau; et ils mangèrent (’akal) là sur le monceau.

Genèse 31.54
Jacob offrit un sacrifice sur la montagne, et il invita ses frères à manger (’akal) ; ils mangèrent (’akal) donc, et passèrent la nuit sur la montagne.

Genèse 32.32
C’est pourquoi jusqu’à ce jour, les enfants d’Israël ne mangent (’akal) point le tendon qui est à l’emboîture de la hanche; car Dieu frappa Jacob à l’emboîture de la hanche, au tendon .

Genèse 37.20
Venez maintenant, tuons -le, et jetons -le dans une des citernes; nous dirons qu’une bête féroce l’a dévoré (’akal) , et nous verrons ce que deviendront ses songes.

Genèse 37.25
Ils s’assirent ensuite pour manger (’akal) . Ayant levé les yeux, ils virent une caravane d’Ismaélites venant de Galaad; leurs chameaux étaient chargés d’aromates, de baume et de myrrhe, qu’ils transportaient en Égypte.

Genèse 37.33
Jacob la reconnut , et dit : C’est la tunique de mon fils! une bête féroce l’a dévoré (’akal) ! Joseph a été mis en pièces !

Genèse 39.6
Il abandonna aux mains de Joseph tout ce qui lui appartenait, et il n’avait avec lui d’autre soin que celui de prendre sa nourriture (’akal). Or, Joseph était beau de taille et beau de figure.

Genèse 40.17
Dans la corbeille la plus élevée il y avait pour Pharaon des mets de toute espèce, cuits au four; et les oiseaux les mangeaient (’akal) dans la corbeille au-dessus de ma tête.

Genèse 40.19
Encore trois jours, et Pharaon enlèvera ta tête de dessus toi, te fera pendre à un bois, et les oiseaux mangeront (’akal) ta chair.

Genèse 41.4
Les vaches laides à voir et maigres de chair mangèrent (’akal) les sept vaches belles à voir et grasses de chair. Et Pharaon s’éveilla .

Genèse 41.20
Les vaches décharnées et laides mangèrent (’akal) les sept premières vaches qui étaient grasses.

Genèse 43.2
Quand ils eurent fini de manger (’akal) le blé qu’ils avaient apporté d’Égypte, Jacob dit à ses fils: Retournez , achetez -nous un peu de vivres.

Genèse 43.16
Dès que Joseph vit avec eux Benjamin, il dit à son intendant : Fais entrer ces gens dans la maison, tue et apprête ; car ces gens mangeront (’akal) avec moi à midi.

Genèse 43.25
Ils préparèrent leur présent, en attendant que Joseph vienne à midi; car on les avait informés qu’ils mangeraient (’akal) chez lui.

Genèse 43.32
On servit Joseph à part, et ses frères à part; les Égyptiens qui mangeaient (’akal) avec lui furent aussi servis à part, car les Égyptiens ne pouvaient pas manger (’akal) avec les Hébreux, parce que c’est à leurs yeux une abomination.

Genèse 45.18
prenez votre père et vos familles, et venez auprès de moi. Je vous donnerai ce qu’il y a de meilleur au pays d’Égypte, et vous mangerez (’akal) la graisse du pays.

Genèse 47.22
Seulement, il n’acheta point les terres des prêtres, parce qu’il y avait une loi de Pharaon en faveur des prêtres, qui vivaient (’akal) du revenu que leur assurait Pharaon: c’est pourquoi ils ne vendirent point leurs terres.

Genèse 47.24
À la récolte, vous donnerez un cinquième à Pharaon, et vous aurez les quatre autres parties, pour ensemencer les champs, et pour vous nourrir (’akal) avec vos enfants et ceux qui sont dans vos maisons.

Genèse 49.27
Benjamin est un loup qui déchire ; Le matin, il dévore (’akal) la proie, Et le soir, il partage le butin.