×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Gemaryah ou Gemaryahuw
Lexique biblique hébreu

Strong numéro : 1587 Parcourir le lexique
Mot original Origine du mot
גְּמַרְיָה

Vient De 1584 et 3050

Mot translittéré Entrée du TWOT

Gemaryah ou Gemaryahuw

Prononciation phonétique Type de mot

(ghem-ar-yaw’) ou (ghem-ar-yaw’-hoo)   

Nom propre masculin

Définition :

Guemaria = "l’Éternel a achevé"

  1. fils de Schaphan le scribe et père de Michée ; un des nobles de Juda qui avait une chambre au temple, d’où Baruc lut l’alarmante prophétie de Jérémie à tout le peuple
  2. fils de Hilkija qui porta la lettre de Jérémie aux Juifs captifs
« Gemaryah ou Gemaryahuw » est traduit dans la Louis Segond 1910 par :

Guemaria 5 ; 5

Concordance biblique du mot hébreu « Gemaryah ou Gemaryahuw » :

Jérémie 29.3
Il la remit à Eleasa, fils de Schaphan, et à Guemaria 1587, fils de Hilkija, envoyés à Babylone par Sédécias, roi de Juda, auprès de Nebucadnetsar, roi de Babylone. Elle était ainsi conçue :

Jérémie 36.10
Et Baruc lut dans le livre les paroles de Jérémie, aux oreilles de tout le peuple, dans la maison de l’Éternel, dans la chambre de Guemaria 1587, fils de Schaphan, le secrétaire, dans le parvis supérieur, à l’entrée de la porte neuve de la maison de l’Éternel.

Jérémie 36.11
Michée, fils de Guemaria 1587, fils de Schaphan, ayant entendu toutes les paroles de l’Éternel contenues dans le livre,

Jérémie 36.12
descendit à la maison du roi, dans la chambre du secrétaire, où étaient assis tous les chefs, Elischama, le secrétaire, Delaja, fils de Schemaeja, Elnathan, fils d’Acbor, Guemaria 1587, fils de Schaphan, Sédécias, fils de Hanania, et tous les autres chefs.

Jérémie 36.25
Elnathan, Delaja et Guemaria 1587, avaient fait des instances auprès du roi pour qu’il ne brûlât pas le livre ; mais il ne les écouta pas.