×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

be`a’ ou be`ah
Lexique biblique hébreu

Strong numéro : 1156 Parcourir le lexique
Mot original Origine du mot
בְּעָא

(Araméen) Correspondant à 1158

Mot translittéré Entrée du TWOT

be`a’ ou be`ah

2635

Prononciation phonétique Type de mot

(beh-aw’) ou (beh-aw’)   

Verbe

Définition :
  1. demander à, chercher, requête, désirer, prier
    1. demander, rechercher une faveur
« be`a’ ou be`ah » est traduit dans la Louis Segond 1910 par :

chercher, prier, faire (une prière), implorer, demander, redemander, adresser ; 12

Concordance biblique du mot hébreu « be`a’ ou be`ah » :

Daniel 2.13
La sentence fut publiée, les sages étaient mis à mort, et l’on cherchait 1156 Daniel et ses compagnons pour les faire périr.

Daniel 2.16
Et Daniel se rendit vers le roi, et le pria 1156 de lui accorder du temps pour donner au roi l’explication.

Daniel 2.18
les engageant à implorer 1156 la miséricorde du Dieu des cieux, afin qu’on ne fît pas périr Daniel et ses compagnons avec le reste des sages de Babylone.

Daniel 2.23
Dieu de mes pères, je te glorifie et je te loue de ce que tu m’as donné la sagesse et la force, Et de ce que tu m’as fait connaître ce que nous t ’avons demandé 1156, de ce que tu nous as révélé le secret du roi.

Daniel 2.49
Daniel pria 1156 le roi de remettre l’intendance de la province de Babylone à Schadrac, Méschac et Abed-Nego. Et Daniel était à la cour du roi.

Daniel 4.36
En ce temps, la raison me revint ; la gloire de mon royaume, ma magnificence et ma splendeur me furent rendues ; mes conseillers et mes grands me redemandèrent  1156 ; je fus rétabli dans mon royaume, et ma puissance ne fit que s’accroître.

Daniel 6.4
Alors les chefs et les satrapes cherchèrent 1156 une occasion d’accuser Daniel en ce qui concernait les affaires du royaume. Mais ils ne purent trouver aucune occasion, ni aucune chose à reprendre, parce qu’il était fidèle, et qu’on n’apercevait chez lui ni faute, ni rien de mauvais.

Daniel 6.7
Tous les chefs du royaume, les intendants, les satrapes, les conseillers, et les gouverneurs sont d’avis qu’il soit publié un édit royal, avec une défense sévère, portant que quiconque, dans l’espace de trente jours, adressera 1156 des prières à quelque dieu ou à quelque homme, excepté à toi, ô roi, sera jeté dans la fosse aux lions.

Daniel 6.11
Alors ces hommes entrèrent tumultueusement, et ils trouvèrent Daniel qui priait 1156 et invoquait son Dieu.

Daniel 6.12
Puis ils se présentèrent devant le roi, et lui dirent au sujet de la défense royale : N’as-tu pas écrit une défense portant que quiconque dans l’espace de trente jours adresserait 1156 des prières à quelque dieu ou à quelque homme, excepté à toi, ô roi, Serait jeté dans la fosse aux lions ? Le roi répondit : La chose est certaine, selon la loi des Mèdes et des Perses, qui est immuable.

Daniel 6.13
Ils prirent de nouveau la parole et dirent au roi : Daniel, l’un des captifs de Juda, n’a tenu aucun compte de toi, ô roi, ni de la défense que tu as écrite, et il fait 1156 sa prière trois fois le jour.

Daniel 7.16
Je m’approchai de l’un de ceux qui étaient là, et je lui demandai 1156 ce qu’il y avait de vrai dans toutes ces choses. Il me le dit, et m’en donna l’explication :