×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Babulon
Lexique biblique grec

Strong numéro : 897 Parcourir le lexique
Mot original Origine du mot
Βαβυλών, ῶνος, ἡ

Vient d’un mot Hébreu 894

Mot translittéré Entrée du TDNT

Babulon

1:514,89

Prononciation phonétique Type de mot

(bab-oo-lone’)   

Nom propre locatif

Définition :

Babylone = "confusion"

  1. très grande et fameuse cité, la résidence des rois Babyloniens, située sur les deux rives de l’Euphrate. Darius Hystaspès , vers 520 AV.J.-C la vainquit et la démantela. Seleucus Nicator conquit la cité en 312 AV.J.-C et finalement hâta sa décadence, en déportant sa population à Séleucie, sa nouvelle capitale, construite avec les matériaux pris à Babylone.
  2. le territoire de Babylonie.
  3. allégoriquement, Rome comme le siège corrompu de l’idolâtrie et l’ennemi du Christianisme.
« Babulon » est traduit dans la Louis Segond 1910 par :

Babylone 12 ; 12

Concordance biblique du mot grec « Babulon » :

Matthieu 1.11
Josias engendra Jéchonias et ses frères, au temps de la déportation à Babylone 897.

Matthieu 1.12
Après la déportation à Babylone 897, Jéchonias engendra Salathiel ; Salathiel engendra Zorobabel ;

Matthieu 1.17
Il y a donc en tout quatorze générations depuis Abraham jusqu’à David, quatorze générations depuis David jusqu’à la déportation à Babylone 897, et quatorze générations depuis la déportation à Babylone 897 jusqu’au Christ.

Actes 7.43
Vous avez porté la tente de Moloch Et l’étoile du dieu Remphan, Ces images que vous avez faites pour les adorer ! Aussi vous transporterai -je au delà de Babylone 897.

1 Pierre 5.13
L’Église des élus qui est à Babylone 897 vous salue , ainsi que Marc, mon fils.

Apocalypse 14.8
Et un autre, un second ange suivit , en disant : Elle est tombée , elle est tombée , Babylone 897 la grande, qui a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité !

Apocalypse 16.19
Et la grande ville fut divisée en trois parties, et les villes des nations tombèrent , et Dieu, se souvint de Babylone 897 la grande, pour lui donner la coupe du vin de son ardente colère .

Apocalypse 17.5
Sur son front était écrit un nom, un mystère : Babylone 897 la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre.

Apocalypse 18.2
Il cria d’une voix forte, disant : Elle est tombée , elle est tombée , Babylone 897 la grande ! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux ,

Apocalypse 18.10
Se tenant éloignés , dans la crainte de son tourment, ils diront : Malheur ! malheur ! La grande ville, Babylone 897, la ville puissante ! En une seule heure est venu ton jugement !

Apocalypse 18.21
Alors un ange puissant prit une pierre semblable à une grande meule, et il la jeta dans la mer, en disant : Ainsi sera précipitée avec violence Babylone 897, la grande ville, et elle ne sera plus trouvée .