Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

anemos
Lexique biblique grec

Strong numéro : 417 Parcourir le lexique
Mot grec original Origine du mot
ἄνεμος, ου, ὁ

Vient de la base de 109

Mot grec (translittéré) Entrée du TDNT Type de mot

anemos (an’-em-os)

Nom masculin
Définition de « anemos » en grec 
  1. vent, violente agitation et courant d’air.
  2. très grosse tempête de vent.
  3. les quatre vents cardinaux, les vents des quatre coins de la terre.
« anemos » est traduit dans la Louis Segond par 

le vent, les vents, tourbillon ; 31

Concordance biblique du mot grec « anemos » 

Matthieu (9) Marc (6) Luc (4) Jean (1) Actes (4) Ephésiens (1) Jacques (1) Jude (1) Apocalypse (2)


Concordance de « anemos » dans Matthieu

Matthieu 7.25
La pluie est tombée , les torrents sont venus , les vents (anemos) ont soufflé et se sont jetés contre cette maison : elle n’est point tombée , parce qu’elle était fondée sur le roc.

Matthieu 7.27
La pluie est tombée , les torrents sont venus , les vents (anemos) ont soufflé et ont battu cette maison : elle est tombée , et sa ruine a été grande.

Matthieu 8.26
Il leur dit : Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi ? Alors il se leva , menaça les vents (anemos) et la mer, et il y eut un grand calme.

Matthieu 8.27
Ces hommes furent saisis d’étonnement : Quel est celui-ci , disaient-ils , à qui obéissent même les vents (anemos) et la mer ?

Matthieu 11.7
Comme ils s’en allaient , Jésus se mit à dire à la foule, au sujet de Jean : Qu’êtes-vous allés voir au désert ? un roseau agité par le vent (anemos) ?

Matthieu 14.24
La barque, déjà au milieu de la mer, était battue par les flots ; car le vent (anemos) était contraire.

Matthieu 14.30
Mais, voyant que le vent (anemos) était fort, il eut peur ; et, comme il commençait à enfoncer , il s’écria : Seigneur, sauve -moi !

Matthieu 14.32
Et ils montèrent dans la barque, et le vent (anemos) cessa .

Matthieu 24.31
Il enverra ses anges avec la trompette retentissante , et ils rassembleront ses élus des quatre vents (anemos), depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre .