×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

ekdikesis
Lexique biblique grec

Strong numéro : 1557 Parcourir le lexique
Mot original Origine du mot
ἐκδίκησις, εως, ἡ

Vient de 1556

Mot translittéré Entrée du TDNT

ekdikesis

2:445,215

Prononciation phonétique Type de mot

(ek-dik’-ay-sis)   

Nom féminin

Définition :
  1. une vengeance, une punition.

Dans 2 Corinthiens 7.11 quelle punition : Voir Luc 18.3, 21.22. Le mot comporte aussi le sens d’acquittement et le sens de défense.

« ekdikesis » est traduit dans la Louis Segond 1910 par :

justice, vengeance, venger, punition, punir ; 9

Concordance biblique du mot grec « ekdikesis » :

Luc 18.7
Et Dieu ne fera-t-il pas justice 1557 à ses élus , qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard ?

Luc 18.8
Je vous le dis , il leur fera promptement justice 1557. Mais, quand le Fils de l’homme viendra , trouvera-t-il la foi sur la terre ?

Luc 21.22
Car ce seront des jours de vengeance 1557, pour l’accomplissement de tout ce qui est écrit .

Actes 7.24
Il en vit un qu’on outrageait , et, prenant sa défense , il vengea 1557 celui qui était maltraité , et frappa l’Égyptien.

Romains 12.19
Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir  la colère ; car il est écrit : À moi la vengeance 1557, à moi la rétribution  , dit le Seigneur.

2 Corinthiens 7.11
Et voici , cette même tristesse selon Dieu, quel empressement n’a-t-elle pas produit en vous ! Quelle justification, quelle indignation, quelle crainte, quel désir ardent, quel zèle, quelle punition 1557! Vous avez montré à tous égards que vous étiez purs dans cette affaire.

2 Thessaloniciens 1.8
au milieu d’une flamme de feu, pour punir 1557 ceux qui ne connaissent pas Dieu et ceux qui n’obéissent pas à l’Évangile de notre Seigneur Jésus.

Hébreux 10.30
Car nous connaissons celui qui a dit : À moi la vengeance 1557, à moi la rétribution ! et encore : Le Seigneur jugera son peuple.

1 Pierre 2.14
soit aux gouverneurs comme envoyés par lui pour punir 1557 les malfaiteurs et pour approuver les gens de bien.