×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Cage
Dictionnaire Biblique Westphal

La comparaison de Jérémie 5.27 évoque le panier d’osier, sorte de mue, dans lequel l’oiseleur met les oiseaux pris au piège (verset 26) pour les transporter au marché. Un panier analogue lui servait aussi à placer un appeau, c’est-à-dire un oiseau apprivoisé destiné à attirer les autres, comme la perdrix (Siracide 11.30), appelée en ce cas, chez nous, chanterelle.

Le roi d’Assyrie Sanchérib, dans ses annales, dit d’Ézéchias : « Je l’enfermai dans Jérusalem, sa cité royale, comme un oiseau dans sa cage ». Dans l’allégorie du lion d’Israël (Ézéchiel 19), il s’agit (verset 9) de la cage du chasseur de bêtes féroces, solidement construite en fortes barres de bois ; un célèbre tableau de chasse d’Assourbanipal en représente une d’où sort le lion lâché en liberté.


Numérisation : Yves Petrakian