×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Absinthe
Dictionnaire Biblique Westphal Bôst

(Proverbes 5.4 etc.) Hébreu laanâh ; grec apsinthos. Plante de la famille des Composées, tribu des Anthémidées, sous-tribu des Chrysanthémines, genre artemisia (signifiant : armoise). Les armoises sont des herbes ou des sous-arbrisseaux odorants, à feuilles alternes, entières ou plus ou moins divisées, à capitules petits, pendants, rarement dressés, disposés en grappes, en panicules, en glomérules ou solitaires. Les corolles sont jaunes ou blanchâtres. On trouve en Palestine l’artemisia judaïca, artemisia fruticosa Willd., l’artemisia Nilotica, artemisia Delliana Bess. La liqueur d’absinthe est tirée des feuilles de artemisia absinthium et de quelques autres plantes aromatiques. Le nom hébreu signifie plante maudite : amertume, poison et malédiction étaient pour les Israélites des notions apparentées. C’est à cause de son amertume que les Hébreux considéraient l’armoise comme nocive : elle est mise en parallèle avec l’amertume (Lamentations 3.16) ou avec le rôch, poison végétal : (Deutéronome 29.18 ; Amos 5.7 ; Amos 6.12 ; Lamentations 3.19) fiel, ciguë (voir ces mots). Le symbole de Apocalypse 8.11 est inspiré, d’abord, par les menaces prophétiques des châtiments de Dieu (Jérémie 9.15 ; Jérémie 23.15), ensuite par une image d’apocalypses d’après laquelle les eaux douces devaient être infectées d’eau salée et saumâtre ; 4-Esdras 5.9 il ne faut donc pas y chercher une prédiction du fléau moderne de l’absinthe et de l’alcoolisme, quoique cette « étoile appelée Absinthe », qui fait mourir beaucoup d’hommes, représente un châtiment d’En-haut dans l’humanité.

Le vieux mot français de nos Bibles du XVIe siècle : aluine, est parent d’aloès et synonyme d’absinthe.

Ch.-Ed. M.


Numérisation : Yves Petrakian