×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Athalie
Dictionnaire Biblique Westphal Calmet

Fille d’Achab et de Jézabel ; mariée à Joram (roi de Juda de 851 à 846 environ), pour consolider l’alliance entre ce royaume et celui d’Israël.

Athalie joua le rôle prépondérant de reine mère lorsqu’elle fut devenue veuve, sous son fils Achazia (2 Rois 8.18 ; 2 Rois 8.26). Ce prince et ses « frères » tombèrent sous les coups de Jéhu, l’usurpateur du trône de Samarie (2 Rois 9.27 ; 2 Rois 10.13 et suivant). Ce fut alors qu’Athalie fit exterminer les autres membres de la famille royale de Juda et, de 845 à 839 environ, régna seule.

Sauvagement despotique, adoratrice passionnée du Baal tyrien déjà cher à sa mère Jézabel, elle dressa à ce dieu un temple à Jérusalem (2 Rois 11.18). Sa chute fut l’œuvre du grand-prêtre Jéhojada, entraînant la garde militaire du palais. Le seul prince échappé au massacre, Joas, fut proclamé roi, Athalie mise à mort et son sanctuaire abattu (2 Rois 11). Le récit parallèle (2 Chroniques 23) insiste surtout sur la participation des lévites à la révolte de Jéhojada.

On sait quel immortel chef-d’œuvre cette page sanglante de l’histoire sainte a inspiré à Racine.


Numérisation : Yves Petrakian