×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Assourbanipal
Dictionnaire Biblique Westphal

(Osnappar). Dans Esdras 4.9, on lit que « le grand et illustre Osnappar » transplanta à Samarie des peuplades babyloniennes et élamites. « Osnappar », dans le texte araméen, représente sans doute, sous une forme abrégée et peut-être corrompue, le nom du roi assyrien Assourbanipal (signifiant : « [le dieu] Ashour enfante un fils »), qui régna de 668 à 625. En effet, aucun autre roi assyrien ou babylonien, régnant après 722, quand Samarie devint une province assyrienne, ne porte un nom qui puisse être identifié avec Osnappar et, du reste, Assourbanipal est le seul qui aurait pu emmener en exil une partie de la population de Suse (il prit cette ville, capitale de l’Élam, en 646 et la détruisit en 641). Cette colonisation de Samarie, qui eut lieu vers 640-638, comprenait des gens d’Érek, de Babylone (qu’Assourbanipal prit en 648) et de Suse ; les quatre premiers noms propres au pluriel dans Esdras 4.9 ne sont pas des peuplades, mais des titres de fonctionnaires ; les huitième et neuvième doivent se lire « c’est-à-dire de l’Élam » (glose explicative sur Suse). Il semble probable que 2 Rois 17.24 est une allusion à la même colonisation de Samarie. D’après Esdras 4.2, Assarhaddon avait déjà envoyé des gens pour peupler Samarie. Voir Assyrie et Babylonie, Élamites.

Bibliographie

  • M. Streck, Assurbanipal, 3 volumes, Leipzig, 1916. R.-H. Pf.

Numérisation : Yves Petrakian