×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Sergent
Dictionnaire Biblique Westphal

Ce titre, qui désignait autrefois un officier de justice chargé des poursuites judiciaires, assignations, saisies ou arrestations, était donc une traduction exacte, dans les anciennes versions, soit pour le hupèrétès de Matthieu 5.25 (qui signifie littéralement serviteur ; de même sergent = servient ou servant), soit pour le praktôr de Luc 12.58, soit pour le rhabdoukhos de Actes 16.35-38. Mais dans le dernier de ces passages, où il s’agit de fonctionnaires romains, le terme exact est licteur (voir ce mot). Dans les deux autres, Segond traduit par le terme général : officier de justice. La Version Synodale a dans Luc : exécuteur, la Bible du Centenaire : huissier, et Stapfer : « le Réclamateur, personnage chargé par le juge de réclamer aux débiteurs l’argent qu’ils devaient et de jeter en prison les débiteurs insolvables ». Dans le texte de Matthieu, la Version Synodale conserve : sergent (de même Oltramare, Laus., etc.), mot qu’il serait préférable aujourd’hui d’abandonner, à cause de son sens technique moderne (grade de sous-officier).

Pour la traduction : sergent (Ostervald) dans Jean 7.32 ; Jean 18.3 ; Actes 5.22, etc., voir Officier, II, 2.


Numérisation : Yves Petrakian