×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Asaph
Dictionnaire Biblique Westphal Bost Calmet

(signifiant : assembleur ; nom qui pourrait être un titre).

1.

D’après la tradition sacerdotale, consignée au livre des Chroniques, Asaph, fils de Bérékia, est un contemporain de David, qui fut choisi comme l’un des chantres de la maison de l’Éternel (1 Chroniques 15.17). Son nom qui, dans 2 Chroniques 29.30, est accompagné de la qualification de voyant, se trouve constamment en connexion avec celui de David et avec l’activité musicale dans le Temple. Ce rapprochement est assez naturel si l’on songe qu’en Israël (comme chez d’autres peuples) la musique et la prophétie furent souvent étroitement associées (cf. 1 Samuel 10.5). Il semble que « les fils d’Asaph » aient, au début, constitué le chœur du Temple. Nous les retrouvons au temps d’Ézéchias (2 Chroniques 29.13) et de Josias (2 Chroniques 35.15), et il en est encore question au retour de l’exil (Esdras 2.41). Douze Psaumes (Psaume 50 et Psaume 73-83) portent le nom d’Asaph, ce qui n’implique pas forcément qu’Asaph soit leur auteur, mais indique plutôt qu’ils appartenaient au recueil en usage dans la corporation d’Asaph (voir Psaumes).

2.

Père de l’archiviste d’Ézéchias, Joah (2 Rois 18.18 ; 2 Rois 18.37 ; Ésaïe 36.3 ; Ésaïe 36.22).

3.

Garde forestier ou intendant du parc d’Artaxerxès (Néhémie 2.8).

4.

Lévite (1 Chroniques 26.1) = Abiasapb (voir ce mot).


Numérisation : Yves Petrakian