×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Artaxerxès
Dictionnaire Biblique Westphal Calmet

(forme grec du vieux persan Artakchatra = celui dont l’empire est parfait). Des trois rois de Perse de ce nom, Artaxerxès Ier Longue-Main (465-425 ou 424), Artaxerxès II Mnémon (405-359), Artaxerxès III Ochus (359-338), c’est le premier qui paraît dans l’Ancien Testament : fils de Xerxès (l’Assuérus de l’Ancien Testament : Esdras 4.6 et suivant). Son empire était vaste et puissant. Il joua un grand rôle dans l’histoire d’Israël : sous son règne demeuraient encore en Babylonie de nombreux Juifs, descendants de ceux qui n’avaient pas profité de l’édit libérateur de Cyrus (538) pour rentrer en Palestine ; il autorisa le scribe Esdras (458) à emmener à Jérusalem tous ses compatriotes qui le désireraient pour y réorganiser la communauté juive (Esdras 7). Ils furent 1 500 à entreprendre le voyage ; leurs difficultés et les rapports décourageants parvenus par la suite à Babylone décidèrent l’échanson d’Artaxerxès, Néhémie, à obtenir à son tour du roi une mission analogue (445) : voir Néhémie 2.5 ; Néhémie 2.14, etc., cf. Néhémie 13.6. Les événements de Esdras 4.7 et suivants ne sont pas à leur place chronologique (voir Esdras et Néhémie, livres d’).


Numérisation : Yves Petrakian