×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Mérom (eaux de)
Dictionnaire Biblique Westphal

Nom de l’endroit (ou de la région) où Josué combattit et mit en déroute une coalition de rois cananéens et leurs armées (Josué 11.5-7). On adopte généralement l’identification de ces eaux avec le lac Houle (voir 110s pl. III, VI, XI, XII) celui des « lacs » du Jourdain (voir ce mot) situé le plus au nord et qui est, à n’en pas douter, le Semechonitis de Josèphe (Antiquités judaïques, V, 5.1). On a objecté que, s’il s’était agi d’une étendue d’eau aussi considérable, le texte aurait yâm (signifiant : mer) au lieu de (signifiant : eaux). On a aussi observé que les rois cananéens n’auraient pas choisi un terrain de combat aussi dangereux et que le passage de Josué suppose un endroit différent. De toute évidence l’identification ne peut être démontrée avec certitude. On pourrait encore penser aux sources situées à l’ouest de Safed, près du village de Maroun er-Ras

Le lac Houlé, de forme triangulaire, n’est en réalité qu’un élargissement du Jourdain. Il se trouve à environ 2 m au-dessus de la Méditerranée, n’a que 3 à 5 m de profondeur et est aujourd’hui presque aussi large que long (environ 5 km). Le terrain aux alentours est très marécageux, surtout au Nord, et abonde en gibier.


Numérisation : Yves Petrakian