×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Abija ou Abijam
Dictionnaire Biblique Westphal

(signifiant : JHVH est père).

1.

Roi de Juda (910 à 907 environ). Fils de Roboam et de Maaca, il descendait doublement de David ; les textes (1 Rois 15.1-8 ; 2 Chroniques 13) ne concordent pas sur l’origine de sa mère. En lui attribuant « tous les péchés de son père », le Livre des Rois donne à penser qu’il adora des divinités étrangères et sans doute eut une vie privée assez déréglée. Sous son court règne, la guerre continue entre Israël et Juda. D’après 1 Rois 15.19, Abijam avait déjà avant son fils Asa cherché et obtenu l’alliance des Araméens de Damas, qui entre temps passèrent aux côtés d’Israël, apparemment parce qu’ils mettaient leurs armes au service du plus offrant ; ces anciens vassaux de David devenaient ainsi les arbitres des destinées de son royaume démembré. À travers le récit dramatisé de 2 Chroniques 13, semble subsister le souvenir d’avantages momentanés obtenus par Juda sous Abija.

2.

Deuxième fils de Samuel (1 Samuel 8.2 ; 1 Chroniques 6.28).

3.

Fils de Jéroboam, mort en bas âge (1 Rois 14.1).

4.

Petit-fils de Benjamin (1 Chroniques 7.8).

5.

Chef de la huitième famille de prêtres (1 Chroniques 24.10), peut-être le même que celui de Néhémie 10.7 et Néhémie 12.4 ; c’est à cette famille qu’appartenait le prêtre Zacharie, « de la classe d’Abia » (Luc 1.6).

6.

Femme de Hetsron (1 Chroniques 2.24).

7.

Femme d’Achaz, mère d’Ézéchias (2 Chroniques 29.1) = Abi (2 Rois 18.2).


Numérisation : Yves Petrakian