×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Abiathar
Dictionnaire Biblique Westphal

Fils du prêtre Ahimélec, du sanctuaire de Nob (1 Samuel 21.1). Ayant favorisé la fuite de David menacé par Saül, en lui remettant des vivres et l’épée de Goliath, Ahimélec fut dénoncé par Doëg, serviteur du roi Saül (1 Samuel 22.9-10). Celui-ci le fit massacrer avec toute sa famille et extermina la ville sacerdotale de Nob (1 Samuel 22.16-19). Échappé seul du carnage, Abiathar, emportant avec lui l’éphod (voir ce mot), s’enfuit avec David auquel il demeura toujours attaché (1 Samuel 23.6 ; 1 Samuel 30.7-8). Au moment de la révolte d’Absalom contre son père, le roi David, Abiathar resta fidèle au roi (2 Samuel 15.24 ; 2 Samuel 15.29 ; 2 Samuel 15.36). Lorsque, à son tour, à la veille de la mort de David, un autre de ses fils, Adonija, complota pour s’assurer la succession au trône, Abiathar embrassa son parti (1 Rois 1.7 ; 1 Rois 1.19 ; 1 Rois 1.25). La conjuration échoua et Salomon, s’il ne condamna pas Abiathar à mort, le relégua à Anathoth (1 Rois 2.26) et le remplaça dans ses hautes fonctions par Tsadok (1 Rois 2.35). Dans Marc 2.26, Abiathar est nommé au lieu de son père Ahimélec (voir ce mot).


Numérisation : Yves Petrakian