×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Evil-Mérodac
Dictionnaire Biblique Westphal Bost

Ce roi fut le fils et successeur du grand Naboukadrezzar (Nébucadnetsar). Son nom (en assyrien Avil-Mardouk) signifie « homme de Mardouk ». Bérose dit qu’il régna « sans loi et sans décence », ce qui explique pourquoi il fut déposé par le parti sacerdotal après deux courtes années de règne (en 560), en faveur de son beau-frère Nériglassar (qu’on identifie volontiers avec Nergal-sharetser, un des chefs babyloniens qui prirent part au siège de Jérusalem : Jérémie 39.3 ; Jérémie 39.13). Evil-Mérodac (d’après 2 Rois 25.27 = Jérémie 52.31) délivra Jojakin, roi de Juda, après trente-sept ans de captivité et le traita avec une bienveillance singulière.

R.-H. Pf.


Numérisation : Yves Petrakian