×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Espagne
Dictionnaire Biblique Westphal Bost Calmet

On a identifié avec l’Espagne la Tarsis de l’Ancien Testament. Les Juifs ont connu l’existence de cette contrée lointaine par leurs voisins les Phéniciens, qui allaient y chercher l’argent, le cuivre et le fer et qui y avaient installé de bonne heure de nombreux comptoirs. Après la destruction de Tyr, Carthage prit sa succession : Amilcar Barca et après lui son gendre Asdrubal s’emparèrent de la plus grande partie de la péninsule. C’est de là qu’Annibal partit à la conquête de l’Italie au début de la deuxième guerre punique. Après l’effondrement de Carthage les plaines de l’est et du sud de l’Espagne tombèrent sous la domination romaine (Bétique et Tarraconèse), mais c’est seulement sous Auguste que fut achevée la soumission de la péninsule.

À dater de cette époque, l’histoire de l’Espagne se confond avec celle de Rome. Aucune province n’a été romanisée aussi vite et aussi complètement. Elle a donné à l’empire des hommes remarquables, comme Sénèque, Martial, Lucain et Quintilien. 1 Macchabées 8.3 fait allusion à cette conquête de l’Espagne par Rome.

Le Nouveau Testament ne mentionne l’Espagne que dans Romains 15.24 ; Romains 15.28, où saint Paul fait part aux fidèles de Rome de son projet de voyage dans ce pays. Nous ne savons rien des dernières années de la vie de l’apôtre, mais, s’il faut croire la 1ère épître de Clément Romain, ce projet fut réalisé. Ce document très ancien (95) affirme que « Paul prêcha en Orient et en Occident et vint jusqu’aux extrémités de l’Occident ».

Jean M.


Numérisation : Yves Petrakian