×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Doxologie
Dictionnaire Biblique Westphal

(du grec doxa = gloire, et logos = parole).

1.

Formule de prière qui rend gloire à Dieu ; par exemple celles de l’Ancien Testament (1 Chroniques 29 ; et suivant, etc.), surtout des Psaumes (Psaumes 7.17 ; Psaumes 18.50 ; Psaumes 118.1-3 etc.), celle de l’Oraison dominicale dans certains manuscrits de Matthieu 6.13, et celles que saint Paul place parfois à la fin d’un développement ou d’une lettre (Romains 11.36 ; Romains 16.25-27 ; Éphésiens 3.20 ; 1 Timothée 1.17, cf. Jude 1.24 et suivant).

2.

En un sens restreint, les liturgies ont désigné de ce mot deux formules particulières, dont le texte actuel n’est pas strictement biblique.

  1. La grande doxologie est le Gloria (voir ce mot), c’est-à-dire le chant des anges (Luc 2.14), auquel furent ajoutées une dizaine de phrases, du IVe au VIIe siècle (« Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons, etc. »), et qui est encore aujourd’hui un chant de la messe, conservé comme chant de fête dans l’Église luthérienne.
  2. La petite doxologie, phrase de louange adressée aux trois personnes de la Trinité, a été complétée au temps de l’hérésie arienne ; elle est chantée aujourd’hui à la fin de tous les Psaumes ou hymnes dans l’Église romaine comme dans l’Église anglicane : elle joue un grand rôle dans les cultes qui suivent le Prayer-Book. Elle a été introduite dans la Liturgie réformée de l’Étoile (Psaume et Cantique, № 28): « Gloire soit au Père, au Fils, au Saint-Esprit, comme dès le commencement, aujourd’hui, toujours et dans tous les siècles des siècles ! Amen ! »

Jean Laroche


Numérisation : Yves Petrakian