×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Discoureur
Dictionnaire Biblique Westphal

Le mot grec ainsi traduit (Version Synodale, Segond, etc.) est spermologos = ramasse-grain.

La Bible ne le contient qu’une fois : dans la moquerie méprisante des philosophes athéniens qui désignent ainsi l’apôtre Paul (Actes 17.18) ; mais il est bien connu des auteurs profanes. On l’appliqua originairement aux oiseaux picoreurs de graines et babillards, comme la corneille ou le geai (Aristophane, Aristote, Plutarque, etc.) ; puis, au figuré, en argot d’Athènes, au débardeur des quais ou maraudeur des marchés qui tire sa subsistance de tout ce qu’il peut ramasser des marchandises tombées pendant le transport (Eustathius, à propos d’un vers de l’Odyssée) ; par extension, c’est un parasite, sorte de pique-assiette, vivant de flatterie ou de bouffonnerie (Athénagore), un maître plagiaire qui a « chapardé » quelque part ses lambeaux d’idées sans en connaître lui-même la valeur (Démosthène).

Un papyrus récemment découvert applique ce même terme aux chiens des rues à qui l’on jette des miettes et des restes. Ainsi, pour ces intellectuels de l’Agora, Paul n’était point un philosophe original, malgré ses prétentions, mais un colporteur de débris philosophiques répandus par d’autres, les maîtres authentiques ceux-là, et les autorités ! Ce genre de mot d’esprit, chez les Athéniens, voulait tuer par le ridicule. Nos traducteurs ont plus ou moins cherché à en rendre l’accent vulgairement railleur : radoteur (Stapfer), semeur de paroles (Crampon), blagueur (Reuss), bavard (Bible du Centenaire), babillard (Lausanne) ; l’équivalent de ce dernier mot a été adopté dans la Bible anglaise : babbler


Numérisation : Yves Petrakian