×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Dibon
Dictionnaire Biblique Westphal Calmet

1.

Ville de Moab, identifiée avec la moderne Dîbân, à l’est de la mer Morte et à 5 km au nord de l’Arnon.

Appartenait primitivement au roi de Moab, qui la perdit devant Sinon, roi des Amoréens (Nombres 21.26 ; Nombres 21.30). Les Israélites s’en emparèrent ensuite et le pays fut attribué à Ruben et à Gad (Josué 15.9 ; Josué 15.17 ; Nombres 32.3). Les Gadites rebâtirent la ville (Nombres 32.34), qui était aussi appelée Dibon-Gad (Nombres 33.45 et suivant). Les Moabites réoccupèrent toute la région, peut-être à la mort d’Achab (2 Rois 3.6). Au temps où Mésa éleva sa fameuse stèle (trouvée à Dibon en 1868, aujourd’hui au musée du Louvre), Dibon lui était soumise (ligne 28) et le roi de Moab, vainqueur d’Israël, se disait même « de Dibon » (2 Rois 1.1). Moab et Dibon eurent leur part dans les oracles des grands prophètes (Ésaïe 15.2 ; Ésaïe 15.9 [où Dimon est sans doute mis pour Dibon) ; Jérémie 48.18 ; Jérémie 48.22).

2.

Ville réoccupée après l’exil par les fils de Juda (Néhémie 11.25), peut-être = Dimona (Josué 15.22) ; non identifiée.

A. P.

Atlas biblique


Numérisation : Yves Petrakian