×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Dan (ville)
Dictionnaire Biblique Westphal

Ville de l’extrême nord de la Palestine, dans le bassin supérieur du Jourdain, au sud-ouest de l’Hermon.

Aujourd’hui probablement Tell el-Kâdi, quoique certains auteurs la placent à Banias. Pour désigner tout le pays d’Israël on disait couramment « de Dan jusqu’à Béer-Séba », ou inversement (1 Samuel 3.20 ; 2 Samuel 3.10 ; 1 Rois 4.25 ; 1 Chroniques 21.2, etc., cf. Jérémie 8.18), comme nous dirions « de Dunkerque à Perpignan ».

Avant sa conquête par les Danites, Dan s’appelait Lésem ou Laïs (Josué 19.47 ; Juges 18.27-29). Genèse 14.14 et Deutéronome 34.1 emploient cependant le nouveau nom, l’ancien étant déjà plus ou moins oublié quand ces passages furent écrits. Jéroboam fit de Dan l’un des deux grands sanctuaires de son royaume, avec un taureau ou « veau » d’or (1 Rois 12.28 et suivant, 2 Rois 10.29 ; Amos 8.14) ; la ville possédait déjà un sanctuaire célèbre : les Danites y avaient installé l’idole dérobée à Mica (Juges 18). Dan fut prise par Ben-Hadad, roi de Syrie, au temps d’Asa, roi de Juda, et de Baésa, roi d’Israël (1 Rois 15.20).

Dan
Daniel  

Numérisation : Yves Petrakian