×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Concordance biblique
Dictionnaire Biblique Westphal

« Table alphabétique des mots employés dans la Bible, avec indication des textes qui les contiennent. » (Larousse).

Le premier répertoire de ce genre date du XIIIe siècle. Il fut composé par Hugues de Saint-Cher sur l’ancienne Vulgate. Il fut aidé dans ce travail par cinq cents frères prêcheurs. En 1250, Hugues de Saint-Cher donna une nouvelle édition de son travail : c’est la Concovdantia anglicana, ainsi nommée parce qu’elle fut l’œuvre de dominicains anglais résidant à Paris (cf. Lortsch, Histoire de la Bible en France, p. 77).

En 1564, on publia à Genève, après la mort de Calvin, une Concordance française, dénommée Indice, ordinairement attribuée au réformateur, probablement parce qu’elle fut faite sur sa version française de la Bible. Une 2e édition parut en 1566, sous le nom de Concordance. Elle n’a pas été réimprimée.

On cite : Concordantioe sacrorum bibliorum hebraïco-rum… par Fr. Mario de Calasio, des Frères Mineurs, Rome 162r, 4 volume ; la Concordance de Lankisch, 1677, en allemand, hébreu et grec ; celle de Reinec-cius, Leipzig 1718, la meilleure de toutes ; celle de Cruden en anglais.

En français, celle de Mackenzie, sans nom d’auteur, vers 1846, la seconde en langue française.

Puis vint le Dictionnaire des parallèles, concordances et analogies bibliques de Ch. Lambert, traduit de l’anglais (2e édition, 1862).

Une édition nouvelle de la Concordance des Saintes Écritures fut publiée à Paris en 1874 (chez Sandoz et Fisch-bacher).

En 1886, Jules Delapierre, prof, à Nyon (Vaud), publie la 1ère édition de son Dictionnaire des Concordances verbales des Saintes Écritures, sans nom d’auteur ; une 2e édition faite sur la version Segond a été publiée à Lausanne en 1904 ; la 3e, en 1920, a été faite sur les versions Segond et Synodale.

On cite encore : Concordantia groecoe versionis vulgo dicta LXX inter-pretum…, Amsterdam 1718, 2 volumes, d’Abraham Trommius, protestant. Concordantioe Bibliorum ùtriusque Testamenti vetcris et novi…, Anvers, Plantin, 1581. Eulard, Concordantia sacrorum bibliorum, Anvers, 1625. Luca, Sacrorum bibliorum concordantia, Lyon 1615. G. de Zamora, Concordantia bibliorum sacrorum, Rome 1627.


Numérisation : Yves Petrakian