×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Capitaine
Dictionnaire Biblique Westphal

Ce terme, assez communément employé dans nos anciennes traductions de la Bible, a été peu à peu abandonné à cause des sens techniques qu’il a reçus dans l’armée et la marine françaises ; il est aujourd’hui remplacé, suivant les cas, par des titres divers : chef, commandant, tribun, général, officier, gouverneur, surintendant, etc. (voir Chef, Armée, Officier). Il est conservé dans trois acceptions plus précises :

  1. au sens large et original du mot, qui désigne les grands militaires, les chefs suprêmes, comme Jephté sous les Juges (Juges 11.6-11), Abner sous les rois (2 Samuel 3.38), le général romain Scipion l’Asiatique désigné dans la vision transparente de Daniel 11.18, et les conquérants du monde (Apocalypse 19.13) ;
  2. au sens spécial de chef d’une troupe plus ou moins importante (1 Chroniques 28.1), comme les chefs de 50 hommes d’Achazia (2 Rois 1.8-15), Jéhu et ses compagnons d’armes (2 Rois 9.5), Nébuzar-Adan chef de la garde caldéenne (2 Rois 25.18) ;
  3. au sens maritime de commandant de navire ; (Jonas 1.6 ; Actes 27.11) deux reçus de capitaines de navire (même mot grec nauklêros ) de l’an 221 avant Jésus-Christ, prouvent que les Ptolémées d’Égypte leur louaient leurs navires pour le transport du blé.

Numérisation : Yves Petrakian