Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Accouplement
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

L’accouplement d’animaux d’espèces différentes était défendu (Lévitique 19.19). La Vulgate porte : Tu n’accoupleras point une bête domestique avec des animaux d’une autre espèce ; elle paraphrase l’Hébreu, qui a : Tu n’accoupleras pas ton bétail kileajim. Tous les interprètes que j’ai consultés sur ce dernier mot, dont la signification est d’autant plus difficile à déterminer, qu’il ne se trouve pas ailleurs, conviennent cependant qu’il renferme l’idée de mélange ; mais comme ce mélange ne peut être que celui d’espèces différentes, il s’ensuit que la paraphrase de la Vulgate ne s’écarte pas du sens. Il me semble qu’il y a une différence assez notable entre le« jumentum » de la Vulgate et le mot hébreu qui signifie le bétail ; car, suivant l’Hébreu, la prohibition est restreinte aux animaux qu’on distingue par le mot de bétail, tandis que, d’après la Vulgate, elle s’étendrait aussi aux bêtes de somme. Si cette différence existe réellement, chose qu’il faudrait examiner, il serait alors facile de comprendre comment il se faisait que David et ses fils avaient des mulets en assez grand nombre. Voyez Mulets.