Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Abomination
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet Westphal

Les pasteurs de brebis étaient en abomination aux Égyptiens (Genèse 46.34), les Hébreux devaient immoler au Seigneur dans le désert les abominations des Égyptiens (Exode 8.26), c’est-à-dire leurs animaux sacrés, leurs bœufs, leurs boucs, les agneaux et, les béliers, dont les Égyptiens regardaient les sacrifices comme des abominations et des choses illicites. L’Écriture donne d’ordinaire le nom d’abomination à l’idolâtrie et aux idoles, tant à cause que le culte des idoles en lui-même est une chose abominable, que parce que les cérémonies des idolâtres étaient presque toujours accompagnées de dissolutions et d’actions honteuses et abominables. Moïse donne aussi le nom d’abominable aux animaux dont il interdit l’usage aux Hébreux.

L’abomination de désolation

Prédite par Daniel (Daniel 9.27) marque, selon les meilleurs interprètes, l’idole de Jupiter Olympien, qu’Antiochus Épiphane fit placer dans le temple de Jérusalem (2 Machabées 6.2 ; 1 Machabées 6.7), et la même abomination de désolation qu’on vit à Jérusalem pendant le dernier siège de cette ville par les Romains sous Tite (Matthieu 24.15) ; ce sont les enseignes de l’armée romaine, chargées de figures de leurs dieux et de leurs empereurs, qui furent placées dans le temple, après la prise de la ville et du temple [Le mot aborninatio, peu usité chez les Latins, signifie dans l’Écriture :

1° Tout péché, toute action criminelle en général (Apocalypse 21.27 ; Lévitique 18.22-28, 29 ; Isaïe 41.24 ; 66.3 ; Jérémie 6.15 ; 7.10 ; Ézéchiel 5.9-11 ; Malachie 2.11)

2° Le péché d’idolâtrie en particulier, la prostitution au culte des idoles et les cérémonies pratiquées par rapport à ce culte : 2 Chroniques 33.2 ; Apocalypse 17.4-5 ; Deutéronome 12.31).

3° Idole, fausse divinité, ou chose servant à son culte : (1 Machabées 6.7-4 ; 2 Rois 23.13 ; Ézéchiel 8.28 ; Zacharie 9.7 ; Deutéronome 29.17 ; Ézéchiel 7.20 ; 11.18 ; 21.20).

4° Profanation de quelque chose sainte : (Matthieu 24.15 ; Daniel 9.25 ; 11.31 ; 12.11 ; Marc 13.14). D’autres entendent par le mot d’abomination, dans tous ces endroits que nous venons de citer, l’idole même, ou la statue de Jupiter Olympien : (1 Machabées 1.57 ; 6.7)

5° Chose abominable, objet d’horreur et d’aversion : (Psaumes 88.9 ; Luc 16.16 ; Deutéronome 7.25-26 ; 17.1 ; 23.18 ; 27.15 ; Proverbes 3.32). Ce mot n’a point d’autre sens dans tous les endroits des Proverbes où il se trouve.

6° Douleur, indignation, désespoir : (Job 11.20)

(Ces considérations sont de Huré)].

Abra