Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Rasin
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Roi de Syrie, s’étant ligué avec Phacée, fils de Romélie, pour attaquer Achaz, roi de Juda (2 Rois 15.37-38 ; 16.5-6), ils firent ensemble irruption dans son royaume. La première année de son règne, ils mirent le siège devant Jérusalem : mais n’ayant pu la prendre, ils firent le dégât dans, le pays, et s’en retournèrent. L’année suivante ils revinrent dans le pays de Juda, et le Seigneur leur livra l’armée et le pays d’Achaz. Les deux princes ligués séparèrent après cela leurs armées. Celle de Rasin se mit à piller partout et à prendre des captifs. Elle le fit sans trouver de résistance, et conduisit à Damas les captifs et le butin qu’elle avait pris (2 Chroniques 28.5). Phacée de son côté tua dans un jour, en un seul combat, jusqu’à cent vingt mille hommes de l’année d’Achaz, et prit outre cela deux cent mille prisonniers. Mais comme on les menait à Samarie, le prophète Oded les fit renvoyer sur les terres de Juda.

Vers le même temps, roi de Syrie, attaqua Elath ou Ailat, sur la mer Rouge, la prit, en chassa les Juifs, et y mit les Iduméens, qui l’avaient apparemment engagé à cette guerre (2 Rois 16.6). An du monde 3263 (Lisez Leedom au lieu de Léaram). Le texte hébreu et la Vulgate portent que Rasin, roi de Syrie, conquit Ela pour les Syriens ; mais la suite du discours fait voir qu’il faut lire, pour les Iduméens, et que dans l’Hébreu, il faut lire Édom au lieu d’Aram. La différence de ces deux noms dans le texte original est presque imperceptible. Achaz, ne se sentant pas assez fort pour résister à Rasin et à Phacée, s’adressa à Téglatphalasar, roi d’Assyrie, et lui donna une très-grosse somme pour l’engager à venir à son secours. Téglatphalasar marcha d’abord contre Damas, prit la ville, fit mourir Rasin, et transporta son peuple à Kir, apparemment sur le fleuve Cyrus, dans l’Ibérie (Romains 16.9).

Rat