Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Methca
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Campement des Israélites dans le désert, entre Tharé et Hesmona (Nombres 33.28-29). [Suivant l’auteur, Methca est tantôt le vingt-septième campement, et tantôt le trente unième. Barbié du Bocage dit que c’est le vingt-deuxième. Le géographe de la Bible de Vence et M. Léon de la Borde comptent la station de Methca pour la vingt-cinquième ; cette opinion est préférable. Voyez

Marches et campements].

Methca est apparemment Metheg dont il est parlé (2 Samuel 8.1). Comparez (1 Chroniques 8.1) où il est dit que David prit Geth et ses filles ; et dans le livre des Rois, qu’il prit Meteg, la mère, ou Meteg et sa mère, c’est-à-dire, Meteg et Geth. Geth et Meteg étaient voisines d’Hesmona, bien avant au midi de la Terre promise. Au lieu de Meteg la mère, l’Hébreu lit Meleg amma, que saint Jérôme a traduit par frenum tributi. Mais je crois qu’il avait écrit, frenum cubiti, et que les copistes y ont substitué frenum tributi. Mais il vaut mieux prendre Meteg pour un nom de lieu, qui est apparemment le même que Methca.